Aller à…
RSS Feed

« La France regrette que les Etats-Unis n’aient pas frappé la Syrie ! »


P.A.S.
« La France regrette que les Etats-Unisn’aient pas frappé la Syrie ! »
Parti Anti Sioniste

Vendredi 16 mai 2014

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a rencontré, le 12 mai 2014 à Washington, le Secrétaire d’Etat américain John Kerry pour s’entretenir sur l’ensemble des sujets internationaux, notamment sur la situation chaotique en Syrie.

« La France regrette que le président Barak Obama n’ait pas frappé la Syrie à l’automne 2013 », a déclaré Laurent Fabius lors de son entretien avec son homologue américain ! « Nous le regrettons parce que nous pensons que ça aurait changé beaucoup de choses, à beaucoup d’égards, mais c’est un fait et nous n’allons pas reconstruire l’Histoire », a t-il ajouté…

Le Chef de la diplomatie française a sous-entendu, lors de la conférence de presse, que le régime syrien avait utilisé, à 14 reprises depuis le mois d’octobre 2013, des armes chimique, notamment du chlore. « Nous avons des témoins crédibles pour l’usage, au moins 14 recours à des agents chimiques depuis le 25 octobre 2013 et nous sommes en train de faire examiner les échantillons qui ont été prélevés », a déclaré le ministre.

Un semblant de déjà vu, souvenons-nous de la chute de Saddam Hussein en Irak et de la falsification des fioles par monsieur Colin Powell. Rappelons-nous également des propos de Carla del Ponte, membre de la Commission d’enquête internationale de l’ONU sur les crimes en Syrie. L’enquête réalisée par son équipe confirmait l’utilisation d’armes chimiques, notamment de gaz sarin, par les terroristes. Rien n’indiquait que ces gaz avaient été utilisés par le gouvernement syrien. Alex Thomson de la chaîne britannique Channel 4, spécialisée dans les enquêtes sur le terrain, avait également confirmé que le massacre dans la province d’Alep du 19 mars, avait été perpétré par le front al-Nosra lié à l’organisation irakienne d’al-Qaïda.

Oui, il y a eu utilisation d’armes chimiques mais pas par ceux que les puissances occidentales incriminent…

Cependant, Laurent Fabius ne s’est pas rendu aux Etats-Unis uniquement pour reprocher le comportement du président américain, il était aussi l’invité d’honneur à la conférence annuelle de l’American Jewish Committee, où il a renouvelé l’engagement et la détermination de la France à lutter contre l’antisémitisme et à contribuer à la paix, la sécurité et la stabilité au Proche Orient, en un mot, il a renouvelé son allégeance et celle de la France à l’entité sioniste d’Israël !

Après la démission de l’ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, comme médiateur en Syrie, c’est au tour de Lakhdar Brahimi de présenter sa démission. Ce diplomate algérien nommé en septembre 2012 comme envoyé spécial en Syrie s’est dit « très triste de quitter son poste » à la fin du mois de mai, a annoncé le 13 mai, le Secrétaire de l’ONU, Ban Ki-moon.

Les membres permanents du Conseil de Sécurité sont divisés sur la question syrienne. Les négociations entre les pro-régime et les membres de l’opposition n’ont abouti à aucun accord, le peuple syrien est, une fois de plus, la victime des « sauts d’humeur » de la communauté internationale qui participe à la dégradation du pays depuis 2011.

Pourquoi ces deux poids, deux mesures dans le discours de Laurent Fabius : d’un côté, il regrette l’absence des frappes américaines sur la Syrie et de l’autre, il s’engage devant le congrès sioniste américain, à préserver la sécurité de l’entité sioniste ! Laurent Fabius, comme tant d’autres hommes politiques français n’oublient pas leur priorité, non pas servir le peuple français mais prêter allégeance à l’entité sioniste raciste d’Israël.

Parti Anti Sioniste

Le sommaire du Parti Anti Sioniste
Le dossier Syrie
Les dernières mises à jour

Source : Parti Anti Sioniste
http://www.partiantisioniste.com/…

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x