Aller à…
RSS Feed

La France sur la route d’une nouvelle aventure coloniale en Syrie


Comités Syrie / Syrie Committees

Jeudi 6 septembre 2012

Avec PCN-SPO – AP – Reuters / 2012 09 06

Pauvre France! Après les «néo-conservateurs à passeports français» de Sarkozy, voici la «gauche américaine» de Hollande. Sans oublier les « Verts-Kakis » de Cohn-Bendit (l’aile soit-disant écologiste du parti américain en Europe) (1) et les influents « Likudniks à passeports français», comme l’infâme BHL, le lobbyiste sioniste Bernard-Henry Levy …

Le parti de la guerre et de l’agression coloniale dirige la France. Après l’agression en Libye et en Côte-d’Ivoire, les Français de l’OTAN ont soif de sang en Syrie maintenant!

La France est l’ancienne puissance coloniale de la Syrie et a déjà bombardé Damas à deux reprises, en 1926 et 1945, pour briser des luttes anti-impérialistes de masse et sauvegarder ses intérêts au Levant.

Sans honte, le soi-disant « Conseil national syrien » et son aile armée l’ASL utilisent pour drapeau l’ancien drapeau colonial de la Syrie – bandes verte, blanche et noire, avec des étoiles rouges – sous le mandat colonial français. La voix de son maître. Ou son drapeau …

PREPARATIFS POUR UNE INTERVENTION ARMEE FRANCO-BRITANNIQUE EN SYRIE. VERS UN NOUVEAU « SUEZ » ?

Les préparatifs pour évincer Assad sont bien avancé. Lundi, le Ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, figure clé de la « gauche américaine », l’aile sociale-démocrate du « parti américain » en France, a menacé la Syrie d’une intervention militaire dans une interview à la Radio française. Répétant mot pour mot les avertissements précédents par le président américain Barack Obama au sujet des pseudo « armes de destruction massive syriennes », il a dit que si la Syrie utilisait des armes chimiques ou biologiques « notre réponse … serait massive et cinglante. » Il a déclaré que les puissances occidentales seraient prêtes à « intervenir » immédiatement. Fabius a ajouté que la France « discute cela notamment avec nos partenaires français et anglais. »  Souvenez-vous de l’agression de Suez en 1956 par les Français et les Britanniques, avec Tsahal comme alliée …

Dix ans seulement après la tristement célèbre affaire similaire de l’Irak en 2002 et le «Downing Street Memo » (*), les médiamensonges sur les «armes de destruction massive» sont le même faux prétexte et Fabius et son maître Obama suivent le même chemin …

L’INGERENCE FRANCAISE S’EXERCE DEJA OUVERTEMENT EN SYRIE

La France a commencé à « aider des zones contrôlées par les insurgés en Syrie afin que ces « zones libres » puissent s’auto-gérer », et « réfléchit à la possibilité de leur fournir des armes afin de les protéger des attaques gouvernementales », selon une source diplomatique à Paris. En fait l’organisation de la sécession de régions soustraites à l’autorité de Damas, sur le scénario de « Benghazi syriens ».

La France a en effet commencé à « aider des zones contrôlées par les insurgés en Syrie » afin que ces « zones libres » (sic) puissent s’auto-gérer, et « réfléchit à la possibilité de leur fournir des armes afin de les protéger des attaques gouvernementales », a indiqué mercredi une source diplomatique au Quai d’Orsay.

Paris avait déjà indiqué la semaine dernière « avoir identifié des zones dans le nord, le sud et l’est de la Syrie n’étant plus sous le contrôle du régime de Bachar al Assad », ce « qui laisse une chance aux communautés locales de se gérer elles-mêmes sans ressentir le besoin de fuir le pays » (resic). L’Armée Arabe Syrienne concentre en effet ses efforts sur le nettoyage des grandes villes et des zones stratégiques (grand axes, bases militaires, zones industrielles, etc). Il sera temps ensuite de reprendre le contrôle des autres.

Paris, qui a promis la semaine dernière une « aide supplémentaire de 5 millions d’euros pour les Syriens » (sic), a « commencé vendredi dernier à distribuer assistance et argent » à cinq « autorités locales » – des gangs djihadistes de la pseudo ASL –  « dans les provinces de Daïr az Zour, Alep et Idlib », a précisé la même source. Il s’agit surtout de soulager les turcs de l’AKP et, sous prétexte de « protéger les civils », de les dissuader d’aller trouver refuge en Turquie.

FOURNITURES D’ARMES ANTI-AERIENNES ET ZONES D’EXCLUSION AERIENNES AU PROGRAMME DES IMPERIALISTES DE PARIS

De même source, on reconnaît « que certaines zones essuient encore des bombardements sporadiques, mais qu’il y a peu de chances que les forces de Bachar al Assad en reprennent le contrôle » (sic). On indique aussi que « les habitants (resic) de ces zones ont demandé des armes antiaériennes ». « C’est un sujet sur lequel nous travaillons sérieusement, mais qui a des implications graves et compliquées. Nous ne le sous-estimons pas », a déclaré cette même source.

« Des zones d’exclusion aérienne surveillées par des avions étrangers pourraient protéger les territoires contrôlés par les insurgés », commente Reuters (resic), mais il est très peu probable que le Conseil de sécurité des Nations unies, où la Chine et la Russie font toujours blocage, autorise une mission de ce genre.

La France pourrait par ailleurs « revoir sa position actuelle, partagée par les puissances européennes, qui la conduit à ne pas donner d’armes à l’Armée syrienne libre », dit-on à Paris. Alors que l’OTAN et les Qataris fournit celles-ci depuis mars 2011. Paris qui est par ailleurs en aveux sur ce sujet : « Ce n’est pas simple. Il y a eu des transferts d’armes qui ont fini par se retrouver en plusieurs endroits comme au Sahel », a expliqué la source du Quai d’Orsay.

Le bon temps des colonies, une nostalgie pas encore éteinte à Paris …

LM

 

Notre photo :
Le parti de la guerre qui conduit la France.
Bernard-Henry Levy, likudnik à passeport français, le lobby israélien.
Laurent Fabius, « gauche américaine ».
Bernard Kouchner, Neocon à passeport français, ex Gauleiter de l’OTAN au Kosovo, ex ministre de Sarkozy, un des inventeurs de l’impérialisme à visage humanitaire.

 

Une réponse “La France sur la route d’une nouvelle aventure coloniale en Syrie”

  1. Francenaldo Amorim
    septembre 7, 2012 à 5:16

    Comment est il possible, qui des pays arabes (Egipt, Quatar, Arabie saoudite, etc), attaquent un pays frère, la Syrie, le seule qui s´oppose à l ´oppression sionniste d´ Israel sur le peuple palestinien, occupé et prisonier dans sa propre terre, et après voire la position américainne en faveur des oppresseurs sur le droit d ´Israel de faire de Jerusalem sa capitale, explulsant les palestiniens de sa propre patrie. Les arabes qui sont pró-américans ne sont qui des traites à cause arabe.