Aller à…
RSS Feed

La haine contre les minorités s’enflamme en Syrie.(Vidéos)


La haine contre les minorités s’enflamme en Syrie.(Vidéos)

al manar

le 14 decembre 2012

Les communautés minoritaires et leurs lieux de culte continuent de faire l’objet de persécution en Syrie.

Husseyniyya brulée à Zarzour mercredi, des centaines de terroristes ont pris d’assaut le village chiite de Zarzour, dans la province d’Idleb,toujours aux cris frénétiques d’Allah-ou Akbar, ou aussi « notre dirigeant pour l’éternité, notre seigneur Mohammad », ils ont incendié une Husseyniyya(mosquée chiite), et piétiné ses bannières noires. Sachant que sur l’entrée de la Husseyniyya étaient inscrits des versets coraniques.

Le minaret d’une Hussayniyya à Zarzour.

Les terroristes ont aussi détruit le minaret d’une autre Hussayniyya et ont par la suite enlevé les habitants du village, les emmenant vers une destination inconnue, après en avoir tué trois d’entre eux.

Dans le village chrétien de Jdeydé, à Jisr ech Choghour, également à Idleb, les miliciens ont envahi une église, après avoir tué ses gardiens. Deux autres villages de la région, où vivent une majorité de chrétiens arméniens pourraient avoir  subi le même sort. Selon Syria Truth, les miliciens se préparent à prendre d’assaut les villages de Qunaya et Yaakoubeh qui comptent 5000 habitants.

Sur la toile, des vidéos ont rendu compte des trois attaques. Démentant les denégations divulguées sur les sites de  » l’opposition « syrienne qui criaient au mensonge et à la diffamation, sous prétexte que « les révolutionnaires ne font pas ce genre de choses ».

Syria Truth assure que la plupart des miliciens du nord et du nord-ouest d’Idleb appartiennent aux Frères Musulmans, dont les Aigles du Levant (Sokour esh sham), alors que ceux qui œuvrent au sud sont des groupuscules wahhabites,  ceux d’Al-Qaida, dont le Font al-Nosra (Jabhat en Nosrat), les libres du Levant,  commandés par le libyen Mehdi Harati.

Les Alaouites sont des voleurs

 Cette campagne de persécution est encadrée par les déclarations des dirigeants de l’opposition syrienne qui ne se ménagent plus pour exprimer leur aversion à l’encontre de ces minorités.

Ainsi, le membre du Conseil national syrien Abdel Razzak Eid a  qualifié la communauté des Alaouites de « voleurs » ,compte tenu selon lui de « sa composante sociologique historique ». Dans un article publié sur le site de la chaine Orient , intitulé « Les Alaouites et le marché de Sunnites », il incombe à cette communauté d’avoir porté le déshonneur des Assad, et lui demande de le laver, sinon, elle subira la vengeance.