Aller à…
RSS Feed

La liberté en marche ! Syrie : les Takfiris font des enfants des « coupeurs de tête »!


 

Une terrible vidéo postée sur la toile met scène un enfant syrien de 11, 12 ans  exhorté, par les terroristes takfiris, à couper à la machette  la tête d’un citoyen  kidnappé quelques heures plus tôt. La victime est bien consciente, au moment du crime.
Cette vidéo a été retirée quelques minutes après sa publication, sur la page face book Khaled Ben Walid, animée par le général déserteur de l’armée de l’air syrienne, Ghassem Saadedine. L’incident se serait déroulé, à Homs, dans la localité  de Rostan. L’IRIB s’excuse de heurter la sensibilité de ses lecteurs, mais elle se voit dans l’obligation professionnelle d’informer le public français de la catastrophe, qui se prépare, en Syrie, et pour laquelle le Président Hollande a sa part de responsabilité. Ces moeurs d’un autre âge préfigurent le régime politique que les Occidentaux la Turquie et les pétromonarchies s’apprêtent à établir en Syrie où le sang dira son dernier mot!

 

The Sunday Times affirmait, se référant à des confidences de responsables américains, que l’administration Obama préparait des livraisons clandestines de mortiers et de lance-missiles anti-tanks à la rébellion, via des filières discrètes de pays du Proche-Orient. C’est ce que vient de démentir Miss Nuland. On peut ne pas la croire sur parole, mais ce démenti est à la hauteur de la gêne éprouvée par l’équipe Obama qui ,en Syrie, a  un fil djihadiste à la patte.

D’une certaine façon, ce mois de décembre 2012 pourrait sonner le glas des illusions et des faux-semblants relatifs à la soi-disant révolution syrienne : les « amis de la Syrie » version Hillary Clinton vont devoir assumer leurs responsabilités et  leurs très mauvaises fréquentations djihadistes. Ou alors reculer, quitte à masquer ce recul derrière de grandes déclarations de principe. En fait l’alternative pour Obama et ses caniches européens pourrait se résumer ainsi : gagner contre Bachar avec les hommes d’al-Qaïda, ou perdre sans eux ! Dilemme cornélien…

Enfants bourreaux

On comprend que Victoria Nuland et ses employeurs ,Obama et Clinton ,soient gênés aux entournures : le califat est en gestation dans les soi-disant « zones libérées » par les barbus. On s’y occupe déjà de définir un statut de la femme assez éloigné de celui que défendent ici Caroline Fourest ou Valérie Trierweiller.

Et on tue de la façon la plus barbare et  rétrograde qui soit. Les limites de l’horreur viennent d’ailleurs d’être franchies avec cette vidéo, diffusée abondamment sur la toile, et reprise notamment par le grand média russe international Russia Today ,qui montre rien moins qu’un enfant décapitant avec une sorte de machette un prisonnier aux mains liées, sous les encouragements d’hommes armés qui se saisissent ensuite de la tête du supplicié en lançant joyeusement des « Allah akbar ! » La scène, récente, n’est pas localisée. C’est un cran de plus dans l’escalade de l’horreur, franchi allègrement par ces sauvages que Hollande, Fabius et trop de politiciens européens affectent de considérer comme un mal nécessaire contre Bachar al-Assad. Bachar dont le principal et véritable crime, aux yeux de ces politiciens sans honneur ni vision, n’est pas tant de « réprimer son peuple » que d’être un allié de l’Iran. Alors, messieurs, il va vous falloir, chaque jour davantage, assumer vos alliés objectifs : on vous souhaite bonne chance, et des nuits sereines !

 

http://www.infosyrie.fr/