Aller à…
RSS Feed

La Russie exprime son inquiétude au sujet des violations des droits de l’homme par les groupes terroristes relevant de l’opposition syrienne


 

Publié le 22/03/2012
Source : SANA – L’agence de presse arabe syrienne
Syrie - La Russie exprime son inquiétude au sujet des violations des droits de l'homme par les groupes terroristes relevant de l'opposition syrienne

Moscou / La Russie a exprimé son inquiétude quant aux violations des droits de l’homme par les groupes terroristes

relevant de l’opposition syrienne vis-à-vis des citoyens, dévoilés par la  »Human right watch » dans le message ouvert qu’elle avait publié, insistant sur la nécessité de l’ouverture d’une enquête sur les événements cités dans ce message et d’en châtier les auteurs.

Dans une déclaration faite aujourd’hui, le commissaire du ministère russe des Affaires étrangères pour les affaires des droits de l’homme, de la démocratie et de la souveraineté de la loi, Konstantin Dolgov, a souligné que ce message comprend un éventail de pièces de conviction sur les crimes contre l’humanité perpétrés par les groupes terroristes en Syrie: Enlèvement des gens, tortures, détentions arbitraires et la tuerie des civils.

Toujours suivant la  »’Human Right Watch », poursuit M. Dolgov, l’opposition syrienne enlève les citoyens, civils et militaires, pour demander de rançon qu’elle utilisait pour acheter des armes ou les échanger des prisonniers de cette opposition.

 »Ce message ouvert publié par les défenseurs des droits de l’homme affirme la justesse de la politique russe qui tient à l’interdiction de toute violation des droits de l’homme », a souligné Dolgov qui a exprimé son inquiétude de l’apparition de représentants d’al-Qaeda dans les rangs de l’opposition syrienne

Notons que  »Human Right Watch » a révélé, dans un communiqué, que nombre de groupes terroristes relevant de l’opposition syrienne commettaient des graves violations des droits de l’homme en Syrie.

L.H / Gh.H.

Une réponse “La Russie exprime son inquiétude au sujet des violations des droits de l’homme par les groupes terroristes relevant de l’opposition syrienne”

  1. Francenaldo Amorim
    mars 24, 2012 à 4:17

    A l ´exemple de la Libye, ceux qui ont torturé, assassiné, enlevé ou sequestré des citoyens, ce sont ces groupes radicaux, connus pour des  » Rats », en Syrie, on peut les appeller par la répétition  » Rats2″, ce film on le connait déjà, le même methode d’attaquer. Ils pratiquent la politique de la terreur, pour dominer les villes, et villages, tuent des civils partout, qui ne veulent pas adhérer aux milices contre le gouvernement.