Aller à…
RSS Feed

La sècheresse, un défi majeur pour l’Irak en 2023


Publié par Gilles Munier sur 2 Janvier 2023, 09:30am

Catégories : #Irak

Revue de presse : Radio France Internationale (RFI – 2/1/23)*

Grand défi de notre époque, le réchauffement climatique touche inégalement les pays de la planète. Pour l’Irak, par exemple, se prépare une nouvelle année de lutte face aux conséquences catastrophiques de la sécheresse.

L’année 2022 portait déjà la couleur ocre en Irak avec les tempêtes de sable qui se sont multipliées et, avec elles, les maladies respiratoires causant la mort de certaines victimes. Durant certaines périodes, des phénomènes ont recouvert des villes entières d’un nuage de poussière fine qui s’immisce jusque dans les poumons.

En 2023, la chaleur sera bien vite de retour dans ce pays en proie à la désertification. Et avec elle, le dur constat de récoltes agricoles au profit négatif. À la différence de l’année 2022, les Irakiens commencent cependant 2023 avec un gouvernement légitime. Le Parlement élu en 2021 a mis un an à se mettre d’accord sur la question.

Parmi les défis de la nouvelle équipe figure l’urgence de mettre en place une politique climatique d’urgence. Depuis la chute de Saddam Hussein en 2003, rien n’a été fait pour aider les agriculteurs à adapter leurs méthodes aux nouvelles réalités. C’est pourtant autant une question de santé publique que de stabilité sécuritaire.

Face aux températures records enregistrées ces dernières années, seuls les plus riches sont capables de se fournir en électricité, et donc en air climatisé et en eau courante, et peuvent ainsi résister à la situation. Selon l’office international des migrations, 11 000 familles irakiennes sont actuellement déplacés à cause du réchauffement climatique.

*Source : RFI

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x