Aller à…
RSS Feed

l’Arabie et Israël auraient tué Rafic Hariri.


PARTI ANTISIONISTE

l’Arabie et Israël auraient tué Rafic Hariri.

maxresdefault-1728x800_cChuck Grassley représente l’Etat de l’Iowa et occupe la présidence de la Commission juridique au sein du Sénat américain

Le doyen des sénateurs américains Chuck Grassley aurait accusé l’Arabie saoudite et l’entité sioniste d’avoir coopéré pour faire tuer l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri.
Cette accusation aurait été émise lors d’un entretien avec le magazine en ligne Policito,par Chuck Grassley représentant de l’État de l’Iowa et occupant la présidence de la Commission juridique au sein du Sénat américain.

Selon le site d’information libanais arabophone Arabi Press, qui a traduit cette déclaration, celle-ci a été diffusée sur le site Politico et serait basée sur « certains documents obtenus dernièrement » citant Chuck Grassley .
Dans l’article où cette accusation est mentionnée, il est surtout question de preuves que le sénateur américain affirme détenir sur l’implication du régime saoudien dans les attentats du 11 septembre 2001 sachant que 15 des 19 auteurs étaient Saoudiens.

Cette information apparait aussi sur le compte Twitter du sénateur.

Rappelons les faits : l’ancien Premier ministre Rafic Hariri fut tué le 14 février 2005, dans un attentat terroriste perpétré au Liban. Un tribunal spécial pour le Liban a été nommé pour révéler l’identité de ses assassinas. Mais il s’est embourbé dans des bavures interminables qui ont fragilisé sa crédibilité avec l’affaire de faux-témoins qui avaient, en premier lieu accusé le pouvoir syrien et ensuite l’arrestation de 4 hauts responsables sécuritaires libanais, avant qu’ils ne soient relâchés faute de preuve.

Depuis, ce tribunal se dévoue « corps et âme » pour incriminer le Hezbollah l’accusant d’être politisé et d’ignorer la piste israélienne.

Selon Chuck Grassley, « Certains indices irréfutables confirment le rôle direct de l’Arabie saoudite dans des attentats terroristes dont celui de l’assassinat de Rafic Hariri », puis d’ajouter, « l’Arabie saoudite est également impliquée dans le renforcement du terrorisme aussi bien aux États-Unis qu’en Europe ».

Il affirme : « je continuerai jusqu’à la fin, avec l’aide de mes collègues au sein du Sénat pour mettre à exécution la loi Jasta », (Justice Against Sponsors of Terrorism Act) loi qui autorise des poursuites judiciaires contre le régime saoudien.
Dans l’un de nos articles sur cet assassinat, nous avions déjà pointé du doigt la participation de l’entité sioniste israélienne.

Avec ces révélations, le Parti Anti Sioniste recommande de ne pas s’arrêter là, de poursuivre et d’intensifier les recherches. Les assassins commencent à être dévoilés. Les preuves sont là, les vrais criminels seront bientôt sous les verrous.

Yahia Gouasmi Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
© http://www.partiantisioniste.com/?p=14181