Aller à…
RSS Feed

Lavrov: les conséquences de frappes US contre la Syrie auraient pu être dévastatrices


Ecoutez Radio Sputnik

Recherche
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov

© Sputnik. Vitaly Belousov
International
23.08.2016

Armes chimiques syriennes ob_6e266f_explosion-dun-baril-a-alep
En 2013, la Russie a prévenu des frappes américaines contre la Syrie, ayant convaincu le dirigeant syrien Bachar el-Assad de détruire ses stocks d’armes chimiques.

Le 23 août 2016, le ministre russe des Affaires étrangères Sergeï Lavrov a raconté quel était le rôle de la Russie dans la prévention de frappes américaines contre la Syrie qui auraient pu avoir lieu il y a trois ans.

« Sans doute, les conséquences auraient pu être dévastatrices (…). Il est effrayant même d’imaginer où auraient pu frapper non seulement les missiles surface-air et d’autres armes +ordinaires+, mais aussi les stocks de cet armement de destruction massive », a déclaré le chef du ministère russe des Affaires étrangères.
Damas
© Sputnik. Mikhail Voskresensky
Moscou va aider Damas à reconstruire la Syrie

Selon les données de l’Onu, au cours de la guerre civile en Syrie, qui a commencé en 2011, l’agent chimique sarin a été utilisé plusieurs fois. Il existe notamment des preuves d’utilisation d’armes chimiques en 2013 dans les environs de Damas qui se trouvaient sous contrôle des terroristes, ce qui a provoqué la mort de centaines de personnes.

A l’été 2013, Damas, par l’intermédiaire de Moscou, a consenti à détruire son arsenal chimique et en février 2015 le désarmement chimique de la Syrie a été annoncé.