Aller à…
RSS Feed

Le Conseil de Coopération du Golfe vers la normalisation avec l’entité sioniste?


 
 
Le Conseil du Golfe et "Israël" vers la normalisation?

Les Etats arabes  du Golfe persique s’efforcent d’entretenir des relations sécuritaires avec le régime sioniste avant la normalisation de leurs relations sur d’autres domaines.

Selon l’Agence de presse Fars, citant l’hebdomadaire palestinien Al-Manar, les délégations sécuritaires du régime sioniste ont multiplié les visites dans les pays arabes de la région y compris ceux qui n’entretiennent pas ouvertement de relations diplomatiques et sécuritaires avec Tel-Aviv.

A noter que ces visites s’effectuent à l’invitation officielle des autorités de ces Etats du Golfe.

Citant un responsable israélien, le site palestinien a révélé que ces visites étaient organisées par les réseaux de communication de  l’entité sioniste .

Les délégations « israéliennes » ont en effet pour objectif de séduire les Etats de la région afin d’élargir leurs coopérations dans tous les domaines ,dont  la sécurité et le renseignement.

Toujours d’après la source « israélienne », ces pays arabes , particulièrement ceux  du golfe Persique, sont intéressés à établir des relations avec les services de sécurité et de renseignement de  l’entité afin de s’attirer un soutien indéfectible des Etats-Unis.

Les contrats militaires, conclus entre les compagnies « israéliennes » et les Etats arabes riverains du golfe persique, ont enregistré une hausse de 50%.

A titre d’exemple,  deux monarchies du golfe persique viennent de signer un accord sur les armements avec une compagnie sécuritaire « israélienne ».Cette compagnie  sera chargée de moderniser les systèmes sécuritaires des aéroports de ces deux Etats.

De plus, les responsables sécuritaires du régime sioniste et les autorités de ces pays  se sont penchés, au cours de leurs entretiens ,sur un éventail de sujets dont la crise syrienne, l’avenir et la situation de ce pays.

Le responsable israélien a aussi révélé que les dirigeants de ces monarchies s’efforçaient de rendre le terrain propice à une intervention militaire en Syrie.

C’est la raison pour laquelle ils cherchent à élargir et renforcer leurs relations secrètes avec Tel-Aviv avant de les normaliser .