Aller à…
RSS Feed

Le drone Ayoub fait voler en éclats le mythe israélien du « dôme d’acier »


Mardi 16 octobre 2012

Le drone Ayoub fait voler en éclats le mythe israélien du « dôme d’acier »

Par Gilles Munier

Selon un rapport publié par le Sunday Times (14/10/12), le drone Ayoub « a transmis des images des préparatifs des larges manœuvres militaires conjointes israélo-américaines entamées la semaine dernière, des sites de missiles balistiques, d’aéroports militaires et probablement de réacteur nucléaire de Dimona ».

Le drone n’a été abattu par un avion F-16I « Sufa » israélien que 3 heures après son décollage, sous prétexte « qu’il était dangereux de le descendre n’importe où », ou qu’il était « incapable de transmettre des informations en temps réel » à ses commanditaires !

Alors qu’au Liban, des avions de guerre et de surveillance électronique israéliens survolent le Liban tous les jours, sans que personne ne proteste, l’ancien Premier ministre pro-occidental Fouad Siniora a déclaré que le survol du territoire israélien par Ayoub constitue « une violation de la résolution 1701 et une provocation », que « cela ressemble pratiquement à une déclaration de guerre » (1)…

Le drone Ayoub a prouvé que le territoire israélien n’était plus un sanctuaire inviolable et fait voler en éclats le mythe israélien du « Dôme d’acier ». Humiliée par son échec, l’aviation israélienne s’est vengée en envoyant des F-16 passer le mur du son au-dessus de Beyrouth, et Israel Aerospace Industries a annoncé précipitamment la sortie d’une nouvelle version du système de surveillance des côtes appelé Shoval (Héron). Ses radars, d’une portée de 300 km, seraient capables d’intercepter « n’importe quel objet en quelques minutes » (1). En 2010, Reuven Pedatzur, analyste du quotidien Ha’aretz, affirmait déjà que les informations concernant le système de défense antimissile israélien étaient un mélange de « faussetés et de demi-vérités ». Il notait « que le temps de vol, de quelques secondes, des roquettes pour arriver sur les communautés israéliennes proches de Gaza, comme Sderot, était plus court que le temps nécessaire à Dôme d’acier pour calculer la façon de les intercepter » (2).

(1) L’exploit du Hezbollah reconnu par Israël, dénigré par le 14-Mars (Médiarama – 15/10/12)

http://gallery.mailchimp.com/fdeacba4fa4c5ec4d8ce5787c/files/Mediarama_197.pdf

(2) Israël sort une nouvelle version du Shoval (Héron) dont l’électronique repousse toutes les limites

http://nanojv.wordpress.com/2012/10/15/shoval/

(3) « Dôme d’acier », par Jonathan Cook (15/1/10)

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=7978

Sur le même sujet, lire :

Drone : Le vol d’ « Ayoub » au-dessus d’Israël

http://0z.fr/rsVod