Aller à…
RSS Feed

« Le Golan va changer la face de la résistance »!


 
 
Liban/Ghaleb Kandil

Pour le directeur du centre « Nouvel Orient », Ghaleb Kandil, la décision du président Bachar Al Assad d’ouvrir le front du Golan dans la lutte contre l’entité sioniste est une décision stratégique.

« C’est une décision qui a été prise dans le cadre des  grandes victoires de l’armée arabe et populaire syrienne face aux terroristes armés et financés par l’Occident et ses alliés arabes et turcs ».

« Cette décision permettra à l’axe de la résistance de jouer un nouveau rôle régional… »

S’agissant de la défense dont a fait preuve l’armée syrienne depuis deux ans Kandil estime que : « la défense de l’armée et des forces populaires en Syrie dans  leur stratégie pour préserver l’intégrité territoriale de la patrie ont suscité l’admiration et l’étonnement des experts internationaux ».

Pays de la résistance ET nouveau souffle à la cause palestinienne

« Le Golan vient de s’ouvrir aux groupes de résistance palestiniens.C’est un fait qui transformera la Syrie en pays de la résistance car le fait d’ouvrir le Golan exposera la Syrie au danger permanent qui ne peut être contré que par la résistance. Et pourtant le jeu en vaut la chandelle dans la mesure où l’ouverture du front golanais donnera un nouveau souffle à la cause palestinienne face aux  tentatives de l’étouffer par des régimes arabes inféodés », a-t-il ajouté.

Echec américain

Pour Kandil, l’entente récente entre Moscou et Washington témoigne de l’échec américain en Syrie.

« Les Etats Unis ont reculé sur beaucoup de points et ont fini par accepter un dialogue entre Al Assad et ses « opposants »….mais combien sont sincères à vouloir la fin de la crise ? A savoir : mettre fin à la livraison d’armes et d’argent aux terroristes et obliger les régimes inféodés de cesser leur agression anti-syrienne ».