Aller à…
RSS Feed

le livre présenté par l’associa tion d’amitié france Syrie ( May Abdulhak


)
simone lafleuriel-zakri

Pas de printemps pour la Syrie (La Découverte, 2013)
5 décembre 2013
Par Ifpo

À l’occasion de la parution du livre Pas de printemps pour la Syrie. Les clés pour comprendre les acteurs et les défis de la crise (2011-2013), aux éditions La Découverte (sortie officielle le 5 décembre 2013), nous vous proposons de découvrir le sommaire de cet ouvrage dirigé par François Burgat, directeur de l’Ifpo de 2008 à 2013, et Bruno Paoli, directeur du département scientifique des études arabes médiévales et modernes de l’Ifpo. De nombreux chercheurs de l’Ifpo (actuels ou anciens membres ) ont participé à la rédaction des différents chapitres.
4e de couverture

Depuis le déclenchement en mars 2011 de la révolte syrienne, sa brutale répression par le régime de Bachar al-Assad et la guerre civile internationalisée qui a suivi ont fait des dizaines de milliers de morts et des millions de déplacés. Bouleversant la lecture des transitions démocratiques arabes, ce conflit affecte également les équilibres d’une région stratégique. Cette nouvelle « guerre sans fin », alimentée par les jeux cyniques des grandes puissances et des États régionaux, se révèle d’autant plus malaisée à décrypter qu’elle fait l’objet de toutes sortes de désinformations.

C’est dire l’importance de cet ouvrage, qui réunit les contributions de vingt-huit spécialistes, membres ou familiers de l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) et fins connaisseurs de la Syrie et de la région. De façon très accessible et en privilégiant les informations recueillies au plus près des acteurs, ils apportent des clés indispensables pour comprendre les racines historiques et les ressorts politiques, économiques et idéologiques de la crise. Non sans exprimer des sensibilités différentes, échos de la diversité des réactions face à ce drame. Certains, qui avaient très tôt pointé les risques de dérives sectaires et d’instrumentalisation de la révolte par des puissances étrangères, craignent pour la Syrie un avenir d’« irakisation ». D’autres, sans écarter une telle issue, espèrent que l’extrémisme d’activistes des deux camps n’empêchera pas l’émergence d’une société civile capable de résister aux sirènes de la division confessionnelle ou du radicalisme islamiste.

Un livre indispensable pour en finir avec les simplifications sur la tragédie syrienne, et mieux perc

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x