Aller à…
RSS Feed

Le ministère russe des AE : la Russie ne participera pas à la prochaine conférence.


Syrie – Le ministère russe des AE la Russie ne participera pas à la prochaine conférence des soi-disant amis de la Syrie

Publié le 28/03/2012 à 11:48 – 198 visites
Source : SANA – L’agence de presse arabe syrienne
Syrie - Le ministère russe des AE  la Russie ne participera pas à la prochaine conférence des soi-disant

 Moscou / Le président russe, Dmitri Medvedev, a indiqué que le peuple syrien était le seul qui puisse décider du sort de la Syrie et non pas les dirigeants des autres pays.

 Lors d’une conférence de presse tenue à Séoul, le président Medvedev a estimé que la mission de Kofi Annan constituait la dernière chance pour éviter une guerre civile en Syrie. M. Alexandre Loukachevitch, porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, a indiqué que son pays ne participera pas à la conférence des amis de la Syrie prévue le 1er du mois prochain à Istanbul.

Cité par l’agence russe de presse Itar-Tass, M. Loukachevitch a fait noter que la participation à la conférence d’Istanbul prépare à une intervention étrangère, soulignant qu’ils ne recherchent pas à parvenir à des solutions de la crise syrienne via un dialogue national.

M. Loukachevitch a affirmé que la Russie n’estime pas que ces groupes soient capables d’unifier la position de la communauté internationale, mais à l’inverse, ils œuvrent d’une manière contraire aux changements positifs liés à la mission de l’émissaire des Nations Unies en Syrie, Kofi Annan.

M. Loukachevitch a souligné les opportunités du succès de la mission d’Annan en cas d’arrêt de la violence par toutes les parties en Syrie et du fait de s’asseoir autour de la table du dialogue, soulignant que la Russie avait appuyé dès le début la mission d’Annan.

Il a fait savoir que la Russie poursuivra ses communications avec beaucoup de groupes syriens que ce soit à l’intérieur de la Syrie ou à l’extérieur, soulignant l’importance de la participation de l’Occident d’une manière efficace pour résoudre pacifiquement la situation dans le pays.

Sur un autre plan, M. Guennadi Gatilov, a indiqué que Moscou attend de l’opposition syrienne son admission du plan d’Annan pour régler la conjoncture en Syrie.

Cité par l’Itar-Tass, M. Gatilov a fait savoir que les autorités syriennes avaient accepté le plan d’Annan, soulignant que le tour maintenant est celui de l’opposition.

A noter que M. Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre russe des affaires étrangères, avait indiqué qu’une délégation de l’opposition syrienne représentant la commission de coordination visitera prochainement Moscou.

A. Chatta / R. Bittar