Aller à…
RSS Feed

Le Premier ministre irakien met en garde contre l’effondrement de l’Etat sans réforme financière



Publié par Gilles Munier sur 20 Décembre 2020, 12:54pm

Catégories : #Irak

Par Lisa (revue de presse : French.china.org -20/12/20)*

Le Premier ministre irakien Mustafa al-Kadhimi a mis en garde samedi contre l’effondrement des systèmes social et politique en Irak et un chaos massif si le pays ne passe pas par une réforme financière.

M. al-Kadhimi a tenu ces propos lors d’une session extraordinaire du gouvernement irakien pour discuter du budget fédéral pour l’exercice 2021, après que la Banque centrale d’Irak (CBI) a décidé de dévaluer la monnaie nationale en raison de la crise économique due à la baisse des prix du pétrole et à la pandémie de COVID-19.

« La crise politique en Irak est liée à trois problèmes : le pouvoir, l’argent et la corruption. Nous travaillons pour faire face à la crise d’un point de vue économique et avec une décision audacieuse de surmonter les obstacles de la corruption et de l’argent », a indiqué le bureau de presse du Premier ministre dans un communiqué.

Plus tôt dans la journée, la CBI a décidé de réduire la valeur du dinar irakien à 1.450 dinars pour un dollar américain à la banque centrale, contre 1.119 dinars par dollar auparavant. Le taux de change du dollar atteindrait 1.470 dinars sur le marché local.

La CBI a attribué cette décision à la crise financière à cause de la baisse des prix du pétrole et de la pandémie de COVID-19, qui a conduit à un important déficit du budget de l’Etat, obligeant le gouvernement à emprunter de l’argent aux banques pour payer les salaires et couvrir d’autres dépenses.

*Source: French.china.org

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x