Aller à…
RSS Feed

LE PRESIDENT ASSAD ‘PRET A SE PRESENTER A LA PRESIDENTIELLE DE 2014’


KH & LM pour Syria Committes Website /
Avec Al-Mayadeen TV – AFP – SANA – PCN-SPO / 2013 10 21 /

Dans une interview diffusée ce lundi soir par la chaîne libanaise Al-Mayadeen, M. Assad s’est par ailleurs dit prêt sur le plan personnel à se présenter à l’élection présidentielle de 2014. Le chef de l’Etat syrien Bachar al-Assad s’est déclaré « prêt à se présenter à la présidentielle de 2014 ».

A la question de savoir s’il comptait se présenter à la prochaine élection présidentielle, il a affirmé: « Ma réponse dépend de deux facteurs: le première est le désir personnel, et le second est la volonté du peuple ». « Pour le premier point, celui me concernant personnellement, je ne vois pas pourquoi je ne me présenterais pas à la prochaine élection ».

« LES CONDITIONS PAS ENCORE REUNIES » POUR DES NEGOCIATIONS DE PAIX

Le président syrien Bachar al-Assad a affirmé que les « conditions n’étaient pas encore réunies » pour des négociations de paix avec l’opposition, malgré les efforts déployés sur le plan international pour la tenue d’une conférence de paix.

Evoquant la conférence de Genève-2 voulue par la Russie et les Etats-Unis, pour tenter de trouver une solution au conflit en réunissant représentants du régime et de l’opposition, M. Assad a affirmé: « aucune date n’a été fixée, et les conditions ne sont pas encore réunies si nous voulons qu’elle réussisse ». « Quelles sont les forces qui y prendront part ? Quel lien ont-elles avec le peuple syrien ? Ces forces représentent-elles le peuple syrien, ou représentent-elles les Etats qui les ont inventées? », s’est-il interrogé. « Comment ces forces peuvent-elles représenter le peuple syrien si elles vivent à l’étranger ? Elles n’osent pas venir en Syrie », a-t-il poursuivi.

M. Assad n’a jamais reconnu le Coalition de l’opposition syrienne, qui réclame son départ, et l’accuse fort justement de travailler sous les ordres de pays occidentaux et de la région. « La solution (au conflit syrien) doit être une solution syrienne », a-t-il martelé.

Il a qualifié au passage les Frères musulmans, une composante de l’opposition, de « groupe terroriste ». « Concernant les Frères musulmans, ils deviennent de plus en plus terroristes (…), il s’agit d’un groupe terroriste et opportuniste (..) qui utilise la religion pour des objectifs politiques », a-t-il déclaré.

Alors que l’émissaire de l’ONU et la Ligue arabe doit se rendre en Syrie dans le cadre de la tournée qu’il effectue actuellement dans la région pour discuter de Genève-2, qui était espérée pour fin novembre, M. Assad a demandé à l’émissaire Lakhdar Brahimi de « ne pas dévier du cadre de la mission » qui lui a été confiée. « Nous lui demandons de respecter sa mission, de ne pas dévier du cadre de sa mission. Il a été chargé d’une mission de médiation, le médiateur doit être neutre », a-t-il dit. « Il ne devrait pas faire des tâches qui lui ont été assignées par d’autres pays, mais se concentrer sur le processus de dialogue entre les parties en conflit sur le terrain », a-t-il souligné. La dernière visite en Syrie du médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe, en 2012, avait été vivement critiquée par les autorités syriennes qui l’avaient accusé de « biais flagrant ».

CHANTAGE D’ETAT US :
“SI ASSAD EST REELU EN 2014, LA GUERRE CONTINUERA“ MENACE KERRY !

« Si le président syrien Bachar al-Assad est réélu en 2014, la guerre continuera », a menacé lundi le secrétaire d’Etat américain John Kerry. Car des sondages russes, mais aussi de la CIA, donnent Assad grand vainqueur à plus de 70% !

« S’il pense régler les problèmes en étant candidat à sa réélection, je peux lui dire ceci: je crois qu’il est certain que cette guerre ne finira pas tant qu’il est là où il est », a-t-il ainsi déclaré lors d’une conférence de presse à Paris, au moment même où le président Assad annonçait qu’il était prêt à se présenter à la présidentielle de 2014. Mais, pour le responsable américain, l’opposition syrienne n’acceptera jamais qu’il reste au pouvoir. « Je ne connais personne qui pense que l’opposition consentira à ce que Bachar al-Assad participe au gouvernement », a estimé John Kerry après un entretien avec le ministre qatari des Affaires étrangères, Khalid ben Mohammad al-Attiya.

Kerry reprend les mensonges de Waqsdhington et de l’OTAN sur la provocation ASL-Saoudiens de Djobar, dont Moscou a établi que les vrais responsables étaient les ennemis de Damas : « Il a bombardé et gazé les habitants de son propre pays. Comment cet homme peut-il légitimement revendiquer la présidence dans le futur ? », a martelé le responsable de la diplomatie américaine à la veille d’une réunion à Londres des « Amis de la Syrie » (sic) où Occidentaux et régimes fantoches arabes vont chercher à convaincre l’opposition syrienne divisée de s’asseoir à la table de la conférence de paix prévue en novembre à Genève.

« Nous sommes concentrés sur l’aide à apporter à l’opposition modérée. Nous continuerons (…) parce que nous pensons qu’il faut aller aux négociations », a dit Kerry.

Interrogé sur une participation de l’Iran, allié stratégique du régime de Damas, à la conférence de Genève-2, M. Kerry a estimé que Téhéran devrait d’abord accepter l’idée d’un gouvernement de transition en Syrie. Lisez, car la « transition » occidentale cela a toujours été cela, l’établissement d’un régime fantoche pro-occidental. »L’Iran n’a pas accepté la mise en vigueur de Genève 1, donc il est difficile de considérer que (sa venue) serait productive », a-t-il souligné. »S’ils acceptent Genève et veulent être constructifs (sic) alors ce sera une autre histoire », a-t-il conclu avec arrogance …

KH & LM

http://www.syria-committees.org/
https://www.facebook.com/syria.committees
http://www.scoop.it/t/pcn-spo

Une réponse “LE PRESIDENT ASSAD ‘PRET A SE PRESENTER A LA PRESIDENTIELLE DE 2014’”