Aller à…
RSS Feed

Les États-Unis attribuent à l’Iran la responsabilité de la mort de 600 soldats US en Irak


France-Irak Actualité : actualités sur l’Irak, le Proche-Orient, du Golfe à l’Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak, au Proche-Orient, du Golfe à l’Atlantique. Traduction d’articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne, enquêtes et informations exclusives.

Publié par Gilles Munier sur 5 Avril 2019,

Catégories : #iran, #irak, #trump

Brian Hook, représentant spécial américain pour l’Iran

Revue de presse : Sputnik (3/4/19)*

Évoquant des «rapports militaires déclassifiés», Washington a avancé un nouveau lot d’accusations contre l’Iran. Les États-Unis affirment que Téhéran est responsable de la mort de plus de 600 militaires américains en Irak, huit ans après leur retrait du pays. L’Iran n’a pour l’instant pas réagi à ces déclarations.

Huit ans après le retrait des troupes américaines d’Irak, Washington accuse l’Iran de la mort de 608 de ses militaires sur le sol irakien. Cette déclaration a été faite par le représentant spécial américain pour l’Iran Brian Hook lors d’un point presse tenu mardi 2 avril.

«En Irak, je peux annoncer aujourd’hui, sur la base de rapports militaires américains déclassifiés, que l’Iran est responsable de la mort d’au moins 608 militaires américains. Cela représente 17% des décès du personnel américain en Irak entre 2003 et 2011», a-t-il déclaré.

L’émissaire américain a par ailleurs affirmé que Téhéran cherchait «à mettre l’Irak sous son contrôle».

L’Iran n’a pour l’instant pas réagi à ces déclarations.

…(…)…

*La suite sur : Sputnik

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.