Aller à…
RSS Feed

Les Etats-Unis ont menacé la Syrie de fermeture de l’espace aérien


Les Etats-Unis ont menacé la Syrie de fermeture de l’espace aérien

Konstantin Garibov

 

 

L’opposition syrienne demande la création de la zone interdite pour les vols aux frontières avec la Jordanie et la Turquie. C’était déclaré aux médias occidentaux par le chef du Conseil National Syrien Abdelbasset Sida. À la veille, Washington a déclaré pour la première fois la possibilité de la création sur le territoire de la Syrie d’une zone interdite aux vols.

La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton, pendant la visite à Istanbul samedi dernier, a appelé l’introduction d’une telle zone une mesure de l’aide à l’opposition. L’année passée, la création de la zone pareille en Libye a permis de limiter sérieusement l’application de l’artillerie et de l’aviation fidèles à Mouammar Kadhafi contre les insurgés. Cependant, la France et la Grande-Bretagne, puis l’OTAN en ont profité pour la participation au conflit militaire. Cela a amené en fin de compte au renversement du pouvoir en Libye. Quelque chose de semblable peut se répéter en Syrie, trouve l’expert de l’institut russe des estimations stratégiques Ajdar Kourtov :

« Il est naturel que l’analogie s’impose entre la décision sur l’introduction d’une zone interdite aux vols en Libye et les propositions analogues faites par les Américains en ce qui concerne la Syrie. Cependant, il s’agit des propositions, et non des décisions. La décision sur de la fermeture de l’espace aérien en Libye était prise par le Conseil de Sécurité. Cet organisme garde encore la possibilité de prendre des décisions équilibrées, cependant, les États-Unis peuvent suivre une voie plus radicale – tenter de créer une zone interdite sans obtenir la décision du Conseil de Sécurité ».

Les événements dramatiques en Syrie, peut-être, concernent le plus le Liban. Il est historiquement lié à la Syrie par des relations particulièrement solides. Voici ce qu’a déclaré à La Voix de la Russiel’ex-président du Liban Emile Lahoud:

« La crise en Syrie dure depuis un an et demi déjà, mais le gouvernement continue à maintenir le pouvoir. Cela montre qu’il est soutenu par une partie très considérable du peuple. Si les Syriens voulaient en effet un autre président, c’aurait été fait il y longtemps ».

La désignation du nouveau représentant spécial de l’ONU et de la Ligue Arabe pour remplacer Kofi Annan qui démissionne, évidemment, pourrait prévenir l’escalade ultérieure de la crise autour de la Syrie. Les recherches du successeur se prolongent, évidemment, non sans participation des forces occidentales qui se produisaient activement pour l’abolition de ce poste. Ainsi que pour le départ la mission des observateurs de l’ONU. Si maintenant ces forces prennent le dessus, l’aggravation de la guerre civile est inévitable. Et cela, à son tour, inspirera les partisans de l’établissement des zones interdites aux frontières avec la Syrie à passer des paroles aux actes.

2 Réponses “Les Etats-Unis ont menacé la Syrie de fermeture de l’espace aérien”

  1. Francenaldo Amorim
    août 13, 2012 à 11:08

    Bon!! Qu´est ce que les Russes attendent? Il n´est plus question de laisser la situation s ´aggraver, laissant les américains et l ´Otan prendre une action impérialiste, il faut partir pour l ´action et positionner des troupes de toute urgence dans la frontière Turque, Jordanie, Israel, d ´ou viendront les troupes déjà positionnées pour cet opération.
    Sera t´il possible, que les russes vont laisser la situation s ´aggraver, par omission et voir ce qu´ils font faire,?
    Depuis qu ´[ils ont envahi, , pour les trois fronts…sera stupide de les Russes de courir après le préjudice….ils sont alliés de la Russie ou non?:???????????

  2. Francenaldo Amorim
    août 13, 2012 à 11:16

    La deuxième guerre mondiale a commencé par omission de pays occidentaux qui ont laissé l ´allemagne pratiquer des actions impérialistes dans la guerre civile espagnole, et après dans l ´invasion de la Pologne. Maintenant ça se repète, laissant les nouveaux nazo-fascistes (EUA/Israel), repéter tout de nouveau?