Aller à…
RSS Feed

Les Turkmènes irakiens vont créer une milice armée


Les Turkmènes irakiens vont créer une milice armée

Publié par Gilles Munier
16 Juin 2014,

Profitant de la débandade des troupes gouvernementale dans les régions de Ninive, de Salaheddine et de Diyala, les peshmerga se sont emparés sans coup férir des « territoires disputés » – notamment de Kirkouk – c’est-à-dire de zones peuplées pour partie de Kurdes tout du long de la frontière de la Région autonome du Kurdistan. Problème : il s’agit des régions ancestrales assyriennes, turkmènes, yézidies, shabaks… de peuples qui combattent pour la sauvegarde de leur identité et qui ne tiennent pas à vivre sous la coupe de Massoud Barzani. Particularité : aucun d’entre eux n’avait jusqu’ici constitué de véritable milice armée.

Des combats se déroulent actuellement entre Turkmènes et peshmerga à Tel Afar, ville turkmène située entre Mossoul et la frontière syrienne. Face à cette situation, Er?ad Salihi, chef du Front Turkmène irakien, a décidé de constituer une milice d’auto-défense armée. Dans une interview accordée au quotidien turc Hurriyet (16/6/14), il regrette que la Turquie ne s’implique pas plus dans le soutien à sa communauté*.

Les seuls turkmènes à disposer d’armes sont ceux de confession chiite, favorisés par le régime de Bagdad et tout particulièrement défendus par Moqtada al-Sadr. C’est le cas notamment des habitants de Tel Afar et de Tuz Khurmatu, victimes de nombreux attentats revendiqués ces dernières années par l’Etat islamique en Irak, puis Daash.

*Nota: Le nombre des Turkmènes en Irak est estimé à 3 millions d’habitants.

*http://www.hurriyetdailynews.com/iraqi-turkmens-arming-for-self-defense.aspx?pageID=238&nID=67839&NewsCatID=352

Sur les Turkmènes (ou Turcomans), lire aussi :

Turcomans: peuple oublié ou marginalisé (mai 2007)

Interview de Hassan Haydinli, président du Comité de Défense des Droits des Turkmènes Irakiens (20/1/05)

Irak : Qui tue qui à Tuz Khurmatu ? (10/12/13)