Aller à…
RSS Feed

L’Europe supranationale et le Président français contre le peuple palestinien


Communiqué du Collectif communiste Polex

L’Europe supranationale et le Président français contre le peuple palestinien

 Le président Hollande a reçu en chef d’état (ce qu’il n’est pas) à l’Élysée Netanyahou, chef d’un gouvernement israélien à la politique criminelle, qui multiplie la spoliation des terres et des quartiers palestiniens, qui pratique et prône ouvertement l’apartheid au détriment des Arabes, chrétiens et musulmans, qui asphyxie le territoire de Gaza par son blocus, qui répète son désir de bombarder l’Iran. Ce faisant, il a donné un blanc-seing aux dirigeants colonialistes et racistes de la droite israélienne, déshonorant ainsi la France qui passait encore au Moyen-Orient pour favorable aux aspirations palestiniennes.

·        Alors que le criminel Netanyahou se permettait d’appeler sur le perron de l’Élysée les citoyens français de confession juive à rejoindre Israël comme s’ils étaient ses administrés, le président Hollande l’a accompagné pour présider dans une école religieuse (relevant des ultra-orthodoxes proches de l’intégrisme) une cérémonie expiatoire des assassinats de Toulouse, en laissant oublier que le premier assassiné par Merah était un soldat français d’ascendance arabe et maghrébine, au mépris de la laïcité de l’état français.

·        Faut-il s’en étonner ? Cette inflexion inacceptable de l’attitude française rejoint celle de l’Union européenne, qui aide économiquement l’implantation des colonies israéliennes en Cisjordanie, malgré tous les textes votés par le Parlement de Bruxelles et Strasbourg (« Israël-Palestine : L’Europe se renie », Le Monde, 2/11/2012).

 

Paris, le 04 novembre 2012