Aller à…
RSS Feed

Libération de Mossoul: «on n’a pas besoin du soutien des USA»


Libération de Mossoul: «on n’a pas besoin du soutien des USA»

L’une des forces la plus efficace luttant contre Daech lors de l’opération pour libérer Mossoul, l’unité turkmène au sein de la milice irakienne Hachd al-Chaabi, a vivement critiqué les actions de Washington en Irak.

Les soldats turkmènes de Hachd al-Chaabi poursuivent actuellement une offensive dans la région de Geyyara vers leur ville irakienne de Tel Afar, à l’ouest de Mossoul.

Le commandant de l’unité turkmène Ahmet Arslan a déclaré dans un entretien à Sputnik que la milice n’avait pas besoin de soutien aérien américain et a accusé Washington de tenir une position hypocrite à l’égard de la lutte contre Daech.

« Nous ne voulons pas que les États-Unis interviennent dans la situation sur le territoire irakien. Nous avons exprimé notre position au premier ministre irakien. La milice Hachd al-Chaabi n’a pas besoin de l’aide américaine lors de l’opération pour libérer Mossoul de Daech que les États-Unis ont eux-mêmes créé », a indiqué M. Arslan.

Quant au déroulement de l’opération de Mossoul, le commandant des milices a souligné que leurs forces démontraient des progrès importants dans leur avancée au sud de Mossoul. Un grand nombre de villages et de petites localités à proximité de la ville ont été libérés. Les terroristes perdent du terrain de jour en jour.

« En fait, le pouvoir de Daech a été grandement exagéré par la presse américaine. Pendant ce temps, les armes utilisées par les combattants de Daech et même l’eau qu’ils boivent, tout cela leur vient d’Amérique. C’est pourquoi nous croyons que les États-Unis tiennent une position hypocrite en ce qui concerne la lutte contre Daech », a affirmé M. Arslan.

Selon lui, environ 45 000 soldats regroupés dans 18 formations Hachd al-Chaabi participent à l’opération de libération de Mossoul aux côtés de l’armée irakienne. Le nombre total de combattants anti-Daech dans le cadre de l’opération s’élève à 60 000 militaires.

L’opération de libération de Mossoul a débuté le 17 octobre. Outre les forces armées gouvernementales irakiennes, elle engage des formations kurdes et la coalition internationale menée par les États-Unis. L’assaut de Mossoul a commencé le 31 octobre.

Libération de Mossoul: «on n’a pas besoin du soutien des USA»
L’une des forces la plus efficace luttant contre Daech lors de l’opération pour libérer Mossoul, l’unité turkmène au sein de la milice irakienne Hachd al-Chaabi, a…
fr.sputniknews.com|Par Sputnik