Aller à…
RSS Feed

L’Irak envisage de demander à ‘Israël’ des indemnisations pour le bombardement de son réacteur nucléaire en 1981


Publié par Gilles Munier sur 30 Mars 2022, 11:14am

Catégories : #Irak, #Israel

Par la rédaction d’Al Manar (30/3/22)*

L’Irak a annoncé le mardi 29 mars, avoir commencé à étudier les mécanismes de demande d’indemnisations pour le bombardement israélien du réacteur nucléaire de Tammuz (Osirak), au sud-est de Bagdad, en 1981.

Le bureau des médias du conseiller irakien à la sécurité nationale, Qassem Al-Araji, a déclaré – dans un communiqué – que ce dernier a discuté, lors d’une réunion avec des responsables du ministère des Affaires étrangères de l’énergie atomique à Bagdad, des moyens et des mécanismes pour revendiquer la compensation à l’Irak pour le bombardement du réacteur.

Le communiqué ajoute que cette réclamation est fondée sur la résolution n° 487 de 1981 du Conseil de sécurité des Nations unies et conformément aux moyens et options juridiques qui garantissent que l’Irak obtient ses droits, conformément aux lois et pactes internationaux.

Il a ajouté qu’au cours de la réunion, il avait été souligné que les droits de l’Irak étaient en harmonie avec les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et les obligations de l’Agence internationale de l’énergie atomique, soulignant que les axes du sujet seraient présentés ultérieurement au Premier ministre Mustafa Al-Kazemi de décider des mécanismes pour établir les droits de l’Irak dans ce dossier et travailler à les restaurer.

Et la résolution n° 487 du Conseil de sécurité de l’ONU stipule que l’Irak a le droit d’obtenir une compensation pour l’attaque israélienne contre le réacteur nucléaire de Tammuz, dont la construction a été supervisée par des ingénieurs français et italiens.

Le 7 juin 1981, des avions israéliens ont bombardé le réacteur, qui était encore en cours de construction avec l’appui technique de la France, provoquant la destruction de grandes parties de celui-ci. L’attaque israélienne a aussi tué au moins 10 soldats irakiens et un civil français.

*Source : Al Manar

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x