Aller à…
RSS Feed

L’OTAN EN SYRIE ! SAS d’autres forces spéciales de l’OTAN présentes en Syrie


C’EST OFFICIEL MAINTENANT DES FORCES SPÉCIALES DE l’OTAN PRESENTES EN SYRIE

 

Le Daily Star a rapporté que SAS des Forces Spéciales opérationnelles aussi bien que des agents du Service M 16 de l’Intelligence Service du Royaume Uni opèrent en Syrie. Cela est devenu officiel, ce que nsbc et d’autres chaînes médiatiques non étatiques avaient rapporté depuis des mois. Le Daily Star rapporte que d’autres pays, y compris la Turquie, la France et « peut-être » les USA opèrent en Syrie.

Image d'archives

Un whistle-blower, officier de haut rand des Forces opérationnelles spéciales US stationnées à Fort Bragg, dans le Nord de la Caroline, a déjà révélé dernièrement en août 2011 que les USA avaient déployé à côté d’autres Etats membres de l’OTAN des Forces spéciales en Syrie [1]. L’officier de haut-rang a perdu ses illusions au sujet des USA et de l’expansionnisme US et de l’OTAN de plus en plus agressif, en déclarant que les les Forces Spéciales sont déployées de plus en plus pour soutenir les organisations terroristes qui sont officiellement sur la liste US des organisations terroristes et sur la liste des terroristes recherchés.

L’officier a déjà déclaré en Août 2011 que les USA préparaient activement une guerre en Syrie, au Liban et en Iran, que des Forces Spéciales US étaient sur le terrain en Syrie, surveillaient et coopéraient parmi d’autres avec les combattants armés des Frères Musulmans, le Groupe Combattant Islamique Libyen associé à Al-Qaeda, et une cohorte d’autres organisations terroristes. L’officier a déclaré plus tard, que la formation des combattants étrangers, et toute l’ »opération » est planifiée et exécutée selon les indications d’une circulaire des Forces Spéciales de Formation destinée aux Combattants Étrangers et agents, dénommée TC18-01. La Circulaire Confidentielle de Formation a été publiée dans son intégralité dans un précédent article de nsbc [2]. Quand nous comparons l’évolution de la crise en Syrie avec le manuel de formation dans une guerre non conventionnelle il devient évident que le développement en Syrie est cyniquement planifié et exécuté par des puissances étrangères. (ibid)

Le principal flot médiatique de l’Occident a depuis plus d’une année négligé de nombreux témoins, de rapports d’experts et d’analystes au sujet de la présence de Forces Spéciales en Syrie. Le fait que les rapports sur les Forces Spéciales ont été maintenant publiés est plus probable une fonction de la vaste manipulation des grands publics afin qu’ils acceptent, ou demandent même une large intervention militaire sou le prétexte de principes humanitaires.

Ainsi le Daily Star rapporte, dans l’ordre suivant, que les Forces Spéciales sont dans le pays pour :

aider à la protection des réfugiés en Syrie le long des frontières.

aider les groupes armés en Syrie à utiliser des ordinateurs satellites de Haute technologie et des radios qui peuvent instantanément renvoyés des photos et des détails des réfugiés de l’armée Syrienne quand la situation évolue.

Selon le Daily Star une source principale ministérielle londonienne a déclaré que  » il y a des hommes dans le service de communication parmi lesquels des informateurs qui peuvent aller directement au front et se transformer en de proches combattants. » La même source a rapporté qu’il a été dit que des  » refuges sûrs » sont prévus d’être créés autour de lieux qui sont facilement accessibles et même à l’intérieur d’une distance de marche près de points chauds.

Parmi les points chauds mentionnés Krak des Chevaliers, à quelques 25 miles de Homs, près de la frontière Libanaise, comme Suwayda, près de la frontière avec la Jordanie et Jisr al-Shughour près de la frontière turque.

Les « points chauds » mentionnés par la source principale ministérielle de Londres, comme il fallait s’y attendre, n’ont pas été identifiés dans les mêmes lieux, ainsi que l’auteur de cet article et d’autres analystes, comme des corridors logistiques,voilà déjà des mois, pour l’infiltration des insurgés, des armes à partir du Liban, de la Jordanie et de la Turquie. Pas plus la claire évidence que le fait que les Forces Spéciales de l’OTAN qui opèrent en Syrie ont besoin d’établir que la crise en Syrie est fomentée par des puissances étrangères et qu’elle n’est pas propre à la Syrie et aux Syriens, mais le fait que les corridors qui furent il y a longtemps identifiés par les analystes comme des corridors pour les mercenaires étrangers et les forces spéciales sont maintenant déclarés être des « points chauds » pour quiconque a des doutes que la Syrie est victime d’une agression illégale qui est planifiée, fomentée et exécutée par l’OTAN et sous son contrôle.

Ce qui est extrêmement important dans l’article du Daily Star est qu’il désensibilise le lecteur par rapport aux forces de l’OTAN opérant en Syrie illégalement, ce qui est un crime qui tombe sous le coup des principes de Nuremberg, tandis que l’article en dépit de l’évidence maintient au contraire que le massacre à Al- Houla, fut commis par les Militaires Syriens. [3].

Alors que l’évidence montre une attaque cynique de sang froid sur les familles qui étaient contre les insurgés ou soutenaient le gouvernent Syrien ; alors que nombreux furent fusillés en rangs serrés, une véritable exécution, et plus important, alors que le massacre pourrait très bien être une opération du typique faux pavillon de l’OTAN pour provoquer des sentiments pour une intervention militaire, le Daily Star accepte les crimes de guerre, la grande violation du territoire Syrien, et la guerre non déclarée sous l’apparence de SAS installant des camps de sécurité en Syrie.

Si les Forces Spéciales de l’OTAN ont vraiment installés des camps de sécurité pour les civils, ce serait pour les objectifs de couvrir la « sécurité des camps terroristes qu’elles ont installés pour les mercenaires de l’OTAN« . Le fait que l’opinion publique occidentale est désensibilisée au respect de « leurs enfants  » qui sont déployés en Syrie est plus qu’une indication pour une importante intervention militaire qui puisse être espérée dans le plus proche avenir et plus tard à la fin du mois d’Août ou au début septembre de cette année. La tentative de ligue Arabe, hier soir, d’empêcher Nilesat et Arabsat de transporter avec leurs satellites les signaux des médias Syriens est une fois de plus une indication d’une guerre imminente et d’efforts accrus de propagande [4]. L’image d’un contrôle absolu est une partie intégrée de la doctrine de la guerre moderne de l’OTAN.

Les forces spéciales sont plus semblables non seulement à un engagement en soutien, logistiques aux opérations de combat, mais aussi en terreur contre le gouvernement Syrien et les civils Syriens. l4une des importantes fonctions des Forces spéciales en Syrie sera la préparation des attaques aéroportée, les préparatifs ciblant les défenses aériennes, les installations des forces aériennes, les systèmes de missiles.

Le fait que le l’Etat Syrien, le gouvernement, les forces de sécurité et également les Syriens ont résisté à à la cynique et criminelle attaque depuis plus d’une année rend extrêmement invraisemblable que l’OTAN puisse déstabiliser suffisamment le pays pour amener le pays au changement de régime qui lui est demandé sans une une intervention militaire ouverte et l’utilisation de la Force Aérienne et des Missiles balistiques.

Un changement de régime en Syrie n’aurait pas d’autre fonction que de déstabiliser la Syrie si bien qu’elle se divisera et dégénérera en une guerre civile prolongée, en une guerre civile véritable au Liban dans la prochaine décade. L’objectif final de toute la campagne est de déstabiliser encore plus la Syrie et le Liban, de sorte qu’une attaque contre l’Iran devienne faisable aux yeux des stratèges de l’OTAN. La récente activation du bouclier anti-missiles de l’OTAN est plus vraisemblablement instaurée avec l’espérance qu’il empêchera la Russie d’intervenir sans avoir à considérer le risque d’être ciblé par une première frappe nucléaire de l’OTAN.

Après avoir échoué à jeter la Syrie dans une guerre civile prolongée depuis une année, la seule option qui reste pour l’OTAN, toutefois, semble être une attaque militaire ouverte sur la Syrie. Une attaque qui aurait plus vraisemblablement beaucoup plus que des conséquences régionales ; au regard comment la menace de l’OTAN d’une capacité de première frappe contre la Russie puisse sembler .

Christof Lehmann

6 août 2012

(Traduction provisoire)

 

Source de l’article in nsbc

 

[1] Arabian Summer or NATO´s Fall. Christof Lehmann (2011) http://nsnbc.wordpress.com/2011/08/29/arabian-summer-or-nato%C2%B4s-fall/

[2] US-Military Logic behind Syrian Insurgency. The Special Forces Unconventional Warfare Manual TC 18-01. Christof Lehmann(2012) http://nsnbc.wordpress.com/2012/02/15/us-military-logic-behind-syrian-insurgency-the-special-forces-unconventional-warfare-manual-tc-18-01/

[3] SAS set up Safe Camps in Syria. http://www.dailystar.co.uk/news/view/254674/SAS-set-up-safe-camps-in-Syria/

[4] Preparation of Absolute Image Control in War on Syria. Christof Lehmann(2012)http://nsnbc.wordpress.com/2012/06/03/preparation-of-absolute-image-control-in-war-on-syria/

About nasser