Aller à…
RSS Feed

MEETING GÉANT DES TRAVAILLEURS ET MILITANTS DE LA PAIX CONTRE LE PORTE-AVIONS FRANÇAIS AU PORT POPULAIRE DU PIRÉE


Histoire et société

Dieu me pardonne c’est son métier
Histoire et société
GÉANT DES TRAVAILLEURS ET MILITANTS DE LA PAIX CONTRE LE PORTE-AVIONS FRANÇAIS AU PORT POPULAIRE DU PIRÉE
avril 2022Cinéma

On peut ne pas être d’accord avec les analyses politiques du KKE, des communistes grecs, mais la classe ouvrière grecque, les militants et les dirigeants communistes grecs ont ce qui en ce moment manque le plus cruellement à toute la classe politique française, PCF et FI, leur candidat, la combativité, le courage politique. En France, nous avons la gauche la plus bête du monde, celle qui donne au peuple l’envie de se détourner ou de perdre leurs voix. Tous plus lâches les uns que les autres, ayant plus d’intérêt pour les plateaux de télévision que pour la force de résistance face à la guerre du peuple, les politiciens écœurants d’opportunisme et de ce fait la montée du nationalisme d’extrême-droite alors que l’image de la France se dégrade dans le monde. Jamais dans son histoire même en 1938, la France n’a eu pareils individus, aussi lâches, pareils ralliements à une gauche à la dérive et en appui de l’OTAN. Non seulement trahir ainsi la paix est une ignominie mais cela rend caduques les promesses de TOUS les candidats, de purs mensonges parce que quand un pays est voué à la guerre il est voué à la misère et au fascisme pour tenir la colère du peuple. En Angleterre il y a encore le Morning star, en FRANCE il y a les collaborateurs de l’OTAN de l’Humanité. (note de Danielle Bleitrach traduction de J.P.Batisse pour histoire et societe)

(S.Sweeney, Morning Star, 24/3)

Les travailleurs et activistes de la paix ont tenu un meeting géant contre la guerre au port du Pirée d’Athènes alors que le porte-avion français y arrivait. La manifestation, soutenue par le Comité grec pour la Détente et la Paix internationales de l’Union panhellénique des Ingénieurs de la Marine marchande, était organisée autour du slogan « Non à la guerre – les navires impérialistes ne sont pas les bienvenus au Pirée ». Les organisateurs décrivent le Pirée comme « un port du peuple et non de la guerre et des impérialistes ».
Ils avertissent qu’une implication accrue de la Grèce dans les plans de l’UE et de l’OTAN exposerait le pays à des attaques et serait contraire aux intérêts des travailleurs. « Nous ne devons pas permettre qu’ils s’en servent comme chair à canon ».
Plus tôt ce mois-ci, des militants du Parti Communiste Grec (KKE) avaient peint des bateaux de l’OTAN en rouge pour protester contre l’implication du pays dans la guerre en Ukraine. Le parti a organisé toute une série de manifestations contre la guerre aux quatre coins du pays, dont notamment un meeting géant sur la place Syntagma, dans la capitale lundi dernier.

4 1 vote
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x