Aller à…
RSS Feed

Mon nouveau coup de colère


Mon nouveau coup de colère
simone lafleuriel-zakri
10/05/2014

Je viens d’envoyer cette lettre à Hollande !

Monsieur le Président,
Une fois encore permettez-moi de vous contacter, mais cette fois-ci pour vous transmettre ce poignant et très révolté appel au secours envoyé par nos amis toujours résidant à Alep et comme toute la famille de mon époux, celle de proches ou d’amis de Franco-syriens en exil !
De ce nouvel appel à votre attention et conscience, vous devez sans doute en avoir eu connaissance par d’autres voies. Ce message-témoignage émane du Docteur Antaki d’Alep, d’une très ancienne famille alépine chrétienne et très estimée en cette ville si historique. Il vaut aussi pour de nombreux Alépins vivant ou survivant à Alep, dont les membres de ma belle -famille alépine syrienne qui ne peuvent vous contacter, mais nous disaient aujourd’hui que les Takfiristes qui ont déjà soufflé le grand Carlton en le détruisant complétement, ont non seulement dévasté la Vielle Ville d’Alep (dont notre demeure située tout près et déjà pillé par l’ASL liwa’al tawid et Nosra en dernier et dont il ne restait que les murs !) mais les terrorisent et les affament !
ET ces mêmes rebelles islamistes qui terrorisent toutes les strates de la société complexe alépine, menacent aujourd’hui de faire en plus exploser les canalisations d’eau qui convergent vers Alep par le nord est et par le village de breij qu’ils contrôlent.
Voici donc la copie de cet appel que je soumets à votre attention ! :

Un crime contre l’humanité a lieu à Alep
Nabil Antaki

Ruines à Alep – afp.com/Dimitar Dilkoff

Vendredi 9 mai 2014

Le Docteur Nabil Antaki fut l’un des premiers à nous alerter sur ce qui se passait en Syrie. C’était en juin 2011 [*]… Bientôt trois ans ! Depuis, avec le groupe des Maristes d’Alep, il n’a jamais cessé de chercher à protéger contre la faim, la soif, le froid, la douleur et les ténèbres, là où il le pouvait, et avec un minimum de moyens. Ses « lettres d’Alep » nous ont régulièrement tenus au courant sur la situation de cette ville historique massacrée, jour après jour, sans jamais baisser les bras, ni hausser le ton… Cette fois-ci, il nous appelle haut et fort à juste témoigner de notre « indignation »…
Mouna Alno-Nakhal

[*] Un témoignage sur les événements de Syrie

http://www.vigile.net/Un-temoignage-sur-les-evenements

Pour la 5ème journée consécutive, l’eau est coupée à Alep.
L’été dernier, Alep a subi un blocus complet des personnes et des marchandises pendant des semaines et personne n’a rien dit.
Le mois dernier, Alep a subi une coupure d’électricité pendant onze jours consécutifs et personne n’a protesté.
Et maintenant, « ils » ont coupé l’eau depuis 5 jours et vous vous taisez !!!
Une ville de 2.5-3 Millions d’habitants privée d’eau depuis 5 jours et vous ne descendez pas dans les rues!
Ceux qui savent et qui ne protestent pas se rendent complices de ce crime. Pour beaucoup moins que ça, vous avez manifesté, crié votre colère, écrit des tribunes, fait des reportages et réclamé des sanctions.
Pour moins que ça, vos ministres des Affaires étrangères et vos présidents ont haussé la voix, se sont rencontrés, ont réclamé des sanctions, ont menacé de poursuites devant le tribunal pénal international.
Mais pour eux et pour vous, les victimes sont les coupables; quant au peuple d’Alep qui souffre de la soif, ce n’est pas votre affaire.
Votre attitude est une Honte.
Vous devriez être poursuivis pour crime de guerre et contre l’humanité pour complicité passive.

Dr Nabil Antaki
Alep, le 9 mai 2014, 17H30…. »….
………;

Monsieur le Président,
Permettez-moi de me joindre à cet appel désespéré et révolté de notre cher ami de la grande et très respectée famille alépine Antaki !
Monsieur le Président maintes fois nous avons été assez nombreux à essayer, EN VAIN, et en tant qu’historiens, spécialistes ou simplement amis, français connaisseurs de toute cette aire complexe ou y résidant toutes ces dernières années, de vous expliquer que notre pays la France (ex mandataire alors déjà reconnue pour son action assez cynique ) ne s’honorera pas en Histoire d’avoir soutenu ces pseudos « opposants ». ILs n’ont rien à voir avec la population syrienne, qu’ils pillent terrorisent, affament et tuent à petit feu depuis des mois !
Monsieur le Président, la région : Bilad Cham aujourd’hui Palestine l Liban et cette Petite Syrie démembrée par nos soins mandataires, a assez souffert des conséquences de notre « amitié française » !
Il nous semble qu’ il serait grand temps pour notre pays : la France de ne plus aggraver les souffrances des actuels pays de cet ex Bilad Cham dont ldes Syriens et des Alépins ces jours
Hélas, elle, en fut et en est encore le plus souvent responsable comme l’ a bien et précisément archivé l’Histoire !
Nous souhaiterions ardemment que la France en re-étudiant ses actions et politiques passées en Orient (ex Levant sic), qui remontent d’ailleurs à de très anciennes périodes y compris les tragiques Croisades, adopte enfin, des positions moins intéressées, plus réalistes et courageuses et plus indépendantes des politiques US et autres tout aussi etrangères ! Et comme l’écrivait récemment un spécialiste connu de la politique y compris de ventes d’armes au Moyen Orient, que la France essaie au moins de ne plus intervenir dans la région et d’y rester neutre ! Le président Chirac l’avait osé. Il lui en reste tout l’honneur !

Monsieur le Président un proverbe bédouin, repris en 1936 par un fin analyste français de la politique secrète de la France en Syrie, raconte que : Tout ce qui arrive de l’Occident est bon sauf le vent et les Hommes !
Il serait temps pour la France devenue socialiste de faire mentir ce proverbe !
Avec mes remerciements pour votre intérêt, et mes salutations très citoyennes ,

S.Lafleuriel-Zakri ( famille originaire de Fleuriel Région centre ! )
Retraitée Education nationale historienne, écrivain Paris-Alep