Aller à…
RSS Feed

PLAN B – SYRIE. Jarabalus: Les Kurdes sont finalement les dindons de la farce américaine


arton183279-f3e5b24 août 2016

image: http://www.mamafrika.tv/wp-content/uploads/2016/08/YPG.jpg

MamAfrika TV | Par Allain Jules

Une conflagration se prépare activement en Syrie. Le plan B est activé et s’achemine vers une partition. La question est de savoir si la Syrie et la Russie se laisseront faire. Les Turcs, jaloux de l’intégrité leur territoire, sont pourtant entrés en toute illégalité en Syrie ce matin. Ils disent avoir averti les Russes, comme si la Syrie était devenue la Russie. Mais, ce n’est pas tout. Leur vraie offensive n’est pas guidée par le fait que Daesh les aurait attaqué, mais simplement pour lutter contre les Kurdes, finalement abandonnés par les Etats-Unis. Les Turcs ont toléré la présence de Daesh à leur frontière, à Jarabalus, pendant des années, sans rien faire.

La présence à Ankara du Secrétaire d’Etat John Kerry est un soutien formel à la Turquie, un blanc-seing qui lui permettra de faire ce qu’elle veut en territoire syrien contre les Kurdes, des imbéciles -n’ayons pas peur des mots-, qui ont choisi la mauvaise alliance. Comment peut-on s’allier aux Etats-Unis, alors qu’on sait pertinemment que c’est le grand ami de la Turquie ? Utilisés par les Américains pour nuire au pouvoir du président Assad, les voci qui se retrouvent finalement prisonniers de leurs promesses.

Non seulement les Turcs sont entrés en Syrie illégalement comme nous le mentionnions plus haut, pince-sans-rire, ils ont même exigé le retour des Kurdes sur la rive gauche (est) de l’Euphrate et le nettoyage des territoires antérieurs capturés par eux avec l’aide américaine, y compris Manbij. Ironie du sort, les Américains n’ont pas dit non aux Turcs. Apeurés de voir leur allié embrasser la Russie, voire la dislocation de l’Otan, avec notamment la fin de la base aérienne d’Incirlik, les Kurdes ont donc été sacrifiés.

Les discutions échoppent sur ce qu’il faut faire avec ces territoires. Faut-il les remettre aux terroristes dits « modérés » ou alors que la Turquie souhaite la mise en place d’une zone tampon pour empêcher la jonction des Kurdes des deux pays, la Syrie et la Turquie ? Personne ne le sait. Qu’est-ce qui va se passer si les Kurdes refusent de quitter ces zones ? In fine, les Kurdes sont finalement les dindons de la farce américaine en Syrie. Pourvu qu’ils le comprennent très vite et reviennent à de bons sentiments avec l’armée syrienne…

En savoir plus sur http://www.mamafrika.tv/blog/plan-b-syrie-jarabalus-les-kurdes-sont-finalement-les-dindons-de-la-farce-americaine/#jHExwIcb3k4LBQFt.99