Aller à…
RSS Feed

PLATEAU DU GOLAN (Syrie) : Israël agresse (encore) la Syrie et menace…


Publié le 12 novembre 2012

 

Ehoud BarakEhoud Barak

…D’aller plus loin alors que le tout c’est en territoire syrien que ça se passe. On cherche la logique sans la trouver. Un enfumage abscons qui risque plutôt d’être préjudiciable à Israël. 

Ce lundi matin, un obus syrien s’est à nouveau abattu près d’une « position israélienne » sur le plateau du Golan. Que fait Israël sur le plateau du Golan ? Or, cet obus, peu importe qui l’a tiré mais ce sont sans aucun doute les renégats comme ils le font depuis sur la frontière syro-turque, n’a pas fait de dégâts ou de victime. En représailles  l’armée israélienne a détruit dit-elle, la source du tir, qui serait une pièce d’artillerie mobile.

Dimanche, l’armée israélienne avait déjà procédé à des agressions qu’elle nomma coups de semonce après la chute d’un premier obus syrien dans le secteur du plateau de Golan, en Syrie donc, près de la localité d’Alonei Habasham. Ceux qui acceptent et couvrent cette impunité dont bénéficie Israël sont aussi les mêmes qui font des guerres sous de faux prétextes aux faibles. Les mêmes prétextes qu’use, abuse et utilise Israël dans ce cas d’espèce…

Comme vous le savez, les cons osent tout…..puisque, parallèlement, Israël a déposé plainte auprès des forces de l’ONU (qui condamne sa présence sur ces terres qui ne lui appartiennent pas) stationnées sur le Golan, en avertissant que «les tirs émanant de Syrie vers Israël ne seront pas tolérés et (que) notre réponse sera sévère». Le ministre de la Défense Ehoud Barak a promis qu’Israël réagirait «plus durement» en cas de nouveaux tirs syriens.

Les tirs syriens restent sur le plateau du Golan, donc en Syrie. Quelle falsification de l’histoire !