Aller à…
RSS Feed

Pour soutenir l’Iran dans sa lutte contre le coronavirus



Publié par Gilles Munier sur 9 Mars 2020, 14:22pm

Communiqué de l’Association Franco-Iranienne (7 mars 2020)*

Un Comité se crée à Paris pour soutenir l’Iran dans sa lutte contre le coronavirus

Alors que l’épidémie se propage très rapidement dans le pays, une première réunion s’est tenue à Paris en vue de la formation d’un Comité de soutien à l’Iran dans sa lutte contre le coronavirus.

A ce jour, l’Iran compte officiellement 6,596 cas confirmés du virus, 194 morts et 1663 personnes rétablies, selon Kianush Jahanpur, chef du service d’information du ministère iranien de la Santé. Mais l?on craint que le bilan réel ne soit bien plus lourd. Le premier cas a été annoncé le 19 février, à Qom, la ville Sainte du Chiisme. Téhéran et Qom sont aujourd’hui les deux principaux centres de propagation de l’infection.

L’organisation de la lutte est d?autant plus difficile que le pays est particulièrement frappé par les sanctions économiques maximales imposées par les Etats-Unis à l’Iran. La Chine, premier partenaire commercial de l’Iran, a été l’un des premiers pays à se porter à son secours, envoyant du matériel anti-épidémique, dont des kits de test, ainsi qu’une équipe d’experts volontaires.

L’Iran est l’un des seuls pays au monde, où le coronavirus a emporté 8 hauts responsables politiques, dont un conseiller du ministre étrangères des Affaires iranien et une députée récemment élue.

M. Ali Rastbeen, président de l’Association Franco-iranienne et fondateur du Comité de soutien parisien a salué l’aide annoncée par la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Une première cargaison des articles demandés par les autorités iraniennes est arrivée à Téhéran, a déclaré l’Ambassadeur de France à Téhéran, M. Philippe Thiébaud. “Il s’agit, a-t-il dit, des appareils et kits pour le test et le dépistage ainsi que d’autres équipements nécessaires, notamment des bottes, des vêtements de protection et des gants pour le personnel médical”.

Par ailleurs, ces trois pays se sont aussi engagés à fournir une aide supplémentaire de près de 5 millions d’euros “par le biais de l’Organisation mondiale de la Santé et d’autres agences des Nations unies” pour lutter contre le Coronavirus, a noté l’Ambassadeur. L’Institut Pasteur d’Iran est également en contact avec son homologue français pour coordonner leurs efforts.

Beaucoup plus est nécessaire cependant. Nous publions ci-dessous une liste de produits communiqués par des sources proches du Ministère de la santé, dont l’Iran a besoin en urgence pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

L’aide est, bien sûr, très importante. Mais il est urgent que l’Iran puisse retrouver son autonomie financière et sa capacité d’investir dans la lutte contre le coronavirus, ce qui exige une levée de ces sanctions que Donald Trump a qualifiées des « sanctions les plus sévères jamais imposées à un pays ».

Pour toute information sur le Comité (en ordre alphabétique):

• Christine Bierre, rédactrice-en-chef, Nouvelle Solidarité ;

• Alain Corvez, conseil en stratégie internationale ;

• Joëlle Hazard, présidente de l’Association Amitié France-Iran ;

• Dr. Farhad Heshmati, président de l’Association de coopération médicale et scientifique Franco-iranienne ;

• Xavier Houzel, Association Amitié France Iran ;

• Patricia Lalonde, vice-présidente Geopragma ;

• Emmanuel Leroy, président de l’association humanitaire Urgence Enfants du Donbass ;

• Gilles Munier, auteur, analyste indépendant ;

• Ali Rastbeen, président de l’Association Franco-iranienne.

Email : [email protected]

Tél : 01 48 20 14 89

Liste de besoins urgents :

1) Kits de détection : 250 mille unités

2) Masques N95: 10 millions d’unités

3) Protection de visage et des yeux ou lunettes (face & eye protection or Goggles) : 3 millions d?unités

4) Kits complets de protection individuelle (PPEs) comprenant des blouses (Gowns), Masques, combinaisons (Gowns Coverall) et des gants: 10 million d?unités

5) Masques 3 couches (3 layers Masks): 120 millions d’unités

6) Blouse en nylon (Nylon Gowns): 3,3 millions d’unités (très urgent)

7) Vêtements spéciaux pour les hôpitaux (ICU Protection dress) (très urgent)

8) Poumons artificiels (très urgent)

Équipement de salle de ICU

1) Ventilateur

2) Monitoring

3) Succion

4) Oxymètre de pouls

5 ) ECMO

Contact et renseignements :

ASSOCIATION FRANCO-IRANIENNE

www.francoiranien.fr

Email : [email protected]

Tél : 01 48 20 14 89

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.