Aller à…
RSS Feed

PRINTEMPS TURC. Violences: faut-il armer les résistants turcs face au régime d’Erdogan ?


 

Publié le 9 juin 2013

Allain Jules

 

Kalachnikov-003Depuis 9 jours déjà, il ne se passe pas un jour sans que les manifestants pacifiques d’Istanbul, et surtout d’Ankara, ne se fassent gazer, bousculer, maltraiter et violenter par la police turque. Mais, la communauté autoproclamée internationale se tait. Peut-on dire que, finalement, le président syrien Bachar al-Assad est béni des dieux ? Les troubles turcs et le chimiste Erdogan qui change de discours comme de chemises, entre son logos martial, celui fait de menaces et un pseudo assouplissement de ses positions, il ne vous a pas échappé que ses alliés de l’OTAN sont aux abris.

A la question de savoir si le président syrien est béni des dieux, on ne peut que répondre par l’affirmative. Entre Erdogan le chimiste, qui a tellement donné des leçons à la Syrie et à son président, Bachar al-Assad, acceptant de déstabiliser un pays voisin et ce qui lui arrive maintenant, on a une envie de rire mais, la décence ne le permet pas. Comment peut-il encore justifier ses salmigondis sur la Syrie ? C’est Bachar al-Assad qui doit sourire en se disant: « les choses changent rapidement ». Erdogan, en acceptant d’héberger sur son sol l’international terroriste, a contribué à sa propre perte. Il est au pied du mur et doit donc appliquer les supposés canons de démocratie qu’il réclame aux autres. Il en est très loin.

Quant à son complice, l’Antéchrit Barack Obama, ses difficultés actuelles prouvent bien ce que nous disions après son offensive libyenne, sans avoir une once de renseignements sur ce qui s’y passait réellement mais faisant la volonté des autres.  Empêtré dans ses contradictions, l’homme qui se disait partisan de la liberté est plutôt un roi des écoutes téléphoniques, pire, pirate informatique. De quoi s’agit-il ? En effet, une note confidentielle datée d’octobre vient d’être révélée. L’homme qui tance les Chinois, les accusant d’organiser le piratage des sites sensibles américains prépare en secret-accrochez-vous-, une équipe de hackers, qui doit attaquer des cibles…étrangères. Tiens donc.

Comment ces deux hommes qui se disent des démocrates peuvent-ils donner des leçons à la Syrie alors qu’ils violentent ou espionnent leur propre peuple ? Faut-il armer les résistants turcs face au régime d’Erdogan? Non, évidemment. Ici, nous sommes anti-guerre. Mais, il faut dire au Premier ministre turc de laisser les gens manifester, et surtout, qu’il ne fasse pas que ces gens se radicalisent en maintenant. Hélas, ça prend le chemin parce qu’il campe sur ses positions. Il faut avouer que, la fracture est plus profonde entre les Turcs et leur Premier ministre, même comme l’Occident veut faire croire au monde entier qu’il s’agit uniquement d’un problème écologique.

En Turquie, malgré le fait que chez son voisin syrien il y a une guerre, qui est certes entrain d’être gagnée par le président Bachar al-Assad, il y a un plus grand nombre de journalistes emprisonnés. Cherchez l’erreur. Néanmoins, une précision, les journalistes emprisonnés actuellement en Syrie sont ceux qui ont oeuvré au service du terrorisme. Il y a donc nuance. En Turquie, il s’agit plutôt d’emprisoonnement pour délit d’opinion…En attendant que la France, le Qatar ou l’Arabie saoudite suivent les Etats-Unis, la Turquie et l’Angleterre dans leurs déboires, Assad est toujours là. Il faut que ces pays s’occupent d’abord de leurs problèmes internes avant de donner des leçons à la Syrie.

No pasarán !

Une réponse “PRINTEMPS TURC. Violences: faut-il armer les résistants turcs face au régime d’Erdogan ?”

  1. cromagnon
    juin 9, 2013 à 10:42

    manifester les mains vides face aune police armée……le quatar devrais les aider ou jupper le super p…………..
    le peuple TURC peut etre aussi fort UNIS que le peuple SYRIEN et renvoyer ce pantin en isarei ou en france au choix????