Aller à…
RSS Feed

Prisons irakiennes : les détenues sont toujours en danger


 
FRANCE-IRAK ACTUALITE
 
Mardi 26 février 2013
 
Par Gilles Munier

On sait que la détention de plus de 5 000 femmes par le régime de Nouri al-Maliki est à l’origine des manifestations qui se propagent en Irak depuis la fin décembre 2012. La majorité d’entre-elles, sunnites, sont toujours en danger, utilisées comme otages pour obliger un de leurs proches fiché comme opposant, de se rendre aux forces de sécurité ou d’avouer des crimes qu’il n’a – la plupart du temps – pas commis.

En Irak, pour faire parler les récalcitrants, les interrogatoires comprennent des scènes d’humiliations sexuelles, voire des viols, parfois en présence des enfants des parents détenus.

Cette méthode a été mise au point par les troupes d’occupation britanniques et leurs supplétifs irakiens aujourd’hui au pouvoir. Le député irakien Mohammed al-Dainy avait répertorié 1 053 cas de viols commis par les occupants et leurs supplétifs irakiens entre 2003 et 2007 (1) … Depuis, la situation a empiré.

Acculé par les manifestants, Maliki avait promis de libérer toutes les femmes « arrêtées et détenues sans mandat judiciaire » ou suite à « un crime commis par un homme de leur famille ». Environ 200 femmes l’auraient été, sans que l’on sache si c’est exact ou s’il s’agit d’une mystification ; d’autres auraient été transférées dans une des prisons de leur province d’origine.

Human Right Watch s’étant fait l’écho d’un rapport du Parlement irakien affirmant que 1 030 prisonnières ont été victimes d’abus – y compris sexuels -, Nouri al-Maliki a répliqué en menaçant d’«arrêter les parlementaires qui  discutent  des violences subies par les femmes en détention ». Le Premier ministre irakien ferait mieux d’arrêter et de juger les tortionnaires qui les ont abusées s’il veut calmer  la colère des manifestants .

(1)http://lib.ohchr.org/HRBodies/UPR/Documents/Session7/IQ/JS7_UPR_IRQ_S07_2010_JointSubmission7.pdf

* Source: For Iraqi women, America’s promise of democracy is anything but liberation, par Haifa Zangana (guardian.co.uk – 25/2/13)

http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2013/feb/25/iraqi-women-american-promise-democracy

Sur le même sujet, lire aussi :

Le régime de Bagdad contraint de libérer 3 000 prisonniers politiques

http://0z.fr/3B-6S