Aller à…
RSS Feed

Quand les médias “mainstream” n’ont plus grand chose à dire, sachez que l’heure est grave pour les terroristes.


Publié le30 Août 2012

par Allain Jules

 

Bashar Al-AssadBashar Al-Assad

Il y a comme une odeur de soufre. Comme cette odeur infecte, pestilentielle et insupportable que nous déversent les médias “mainstream”.  Toujours prompts à raconter les “exploits” de leurs protégés, ils s’en sont donnés à coeur joie, affirmant une… affirmation galvaudée des terroristes qui disent avoir  abattu un avion à Idleb. De l’esbroufe. Silence assourdissant de l’OSDH, qui ne nous a pas gratifié de ses salmigondis  journaliers. Confusion et meli-melo ? C’est quand même bizarre, non ? Morsi ici, délégation syrienne à Téhéran, Hollande à Madrid etc. Bref, il est hors de question de parler des exploits de l’armée arabe syrienne qui inflige des pertes considérables aux ennemis de la Syrie… 

Mais, la journée a encore été terrible pour les terroristes dont la saignée se poursuit inlassablement. De Damas à Alep ou  Deir Ezzor, en passant par Homs ou Hama, rien ne va plus. C’est normal donc qu’ils s’inventent des victoires, une façon pour eux de croire en leurs propres mensonges. 

Homs: Dans le quartier de Wady al-Sayh, l’opération des forces de sécurité syrienne ont fait dans le camp des terroristes, excuses du peu, 106 tués. Dans le lot, 7 tireurs d’élites libyens, débusqués sur les toits du quartier. Après les combats, découverte macabre des forces de sécurités syriennes de 6 corps mutilés qui présentaient des signes de torture près de al-Moukharam.

Alep: Alors que les “mainstream” annonçaient urbi et orbi qu’il y avait de violents combats à Alep, il n’y avait rien de significatif. Nous pouvons signaler des escarmouches près de la mosquée al-Rashid, ensuite dans les zones de Tal Rifaat, Marea, Hamra, Hreitan et à Hayan, en périphérie d’Alep. Les terroristes ont eu de lourdes pertes. L’armée syrienne parle de 20 tués, de nombreux blessés et quelques arrestations. L’opération d’assainissement se poursuit, et la vermine commence à fatiguer. C’est ainsi qu’un autre caïd-terroriste a été arrêté sur un toit au niveau de la rue Baroun. 

Deir Ezzor: C’est ici qu’il y a eu un vrai feu d’artifice de l’armée syrienne. Près de 15 terroristes ont été éliminés dans le quartier al-Hamidia, dont l’ancien officier syrien Muhammad al-Shaari. Dans la foulée, le hasard faisant parfois bien les choses, dans un vieux camion de l’armée syrienne à l’abandon, découverte d’une importante cache d’armes. Les fuyards que l’armée poursuivait se sont retranchés au quartier  al-Bukamal. Assiégés, 10 se sont rendus tandis que 5 autres ont été tués. 

Idlib: l’armée syrienne a enfin mis la main sur le truand et terroristes Ahmad Ammash, à Ehsem. Il était recherché après de nombreux assassinats et  vols.

Téhéran: En Iran, le président égyptien Mohamed Morsi fustige Damas et Israël. Le président égyptien et Frère musulman soutient les terroristes syriens et les mercenaires de l’OTAN. ce n’est pas une surprise.  Mohamed Morsi incite à la “poursuite du bain de sang en Syrie” ont dénoncé les autorités syriennes après que ce dernier eut dénoncé le “régime oppressif” syrien lors du sommet des Non-Alignés à Téhéran.

Le plus rigolo est cette association marocaine qui a déposé plainte à Paris contre le président syrien pour actes de torture et de barbarie pour les violences subies par les enfants syriens, a indiqué hier l’avocat de cette organisation, Me Emmanuel Ludot.

Poursuivant dans sa dialectique, le président Morsi a évoqué, aussi, le traité sur l’interdiction de la prolifération des armes atomiques pour critiquer Israël d’avoir refusé d’y adhérer et ainsi bloqué la voix à l’émergence d’un Moyen Orient dénucléarisé. “Ce que nous souhaitons c’est  un Moyen orient sans armes nucléaires. Tous les pays de cette région en sont membres à part Israël qui refuse de signer le TNP”.

Si vous voyez les responsables de l’OSDH, autant pour moi, le responsable de ce machin, n’hésitez pas à lui demander le bilan de la journée. Un bon sujet de rire en perspective…

 Je sais que vous attendez notre chroniqueur du vendredi à minuit pétante !

Addendum (31-08-2012) : Les combats ont fait jeudi au moins 77 morts, dont 46 civils, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).