Aller à…
RSS Feed

Racisme, sionisme, et Dieudonné


Entre la Plume et l’Enclume
Publié le 14/06/2020

Racisme, sionisme, et Dieudonné

Une société, ça se construit: ni des fossiles à momifier, ni le grand n’importe quoi consumiériste, la grande moulinette des réalités vivantes, à la sauce mensonge forcené. Le crime est toujours basé sur le mensonge, le mensonge conduit toujours au crime. Certains veulent la guerre civile en France. Qu’ils se disent sionistes ou antisionistes ne change rien à l’affaire. Nous disons que l’entente est possible, contre ceux qui veulent tirer les marrons du feu. Nous y croyons, nous y travaillons. Et nous admirons la résistance de Dieudonné, dont le spectacle « Gilets jaunes », d’une immense profondeur, est à voir absolument. C’est un outil de combat pour la paix, comme il le dit, qui doit être porté par un ralliement sans failles, et c’est la pierre de touche pour distinguer les vraies colères justes des caricatures en toc.

Les manifestations sur le thème antiraciste sont manipulées pour bloquer l’immense indignation contre les mensonges qui ont servi à nous incarcérer et à nous terrifier pendant plus de deux mois, à détruire notre économie pour longtemps, à tuer pas mal de gens par ricochet; le tout au profit de multinationales rapaces qui convergent toujours dans l’utilisation systématique de la propagande mensongère, et dans la défense du modèle sioniste basé sur la haine et le mépris des vaincus.

Le confinage des peuples, les drones pour tuer et le flicage pour tous, c’est une invention israélienne. Ils ont testé ça sur les Palestiniens, depuis l’Intifada en l’an 2000, ils croient qu’ils ont écrasé la résistance en Palestine occupée. Les amis d’Israël ont décidé que maintenant ce sera l’esclavage pour tous, ils vendent leurs gadgets « sécuritaires » sous prétexte « sanitaire » au gouvernement français. C’est pas normal.

Ah qu’il est loin, le temps où toute instance nationale ou internationale, toute personne avec une cervelle de taille normale, pouvait se dire antisioniste, arguments à l’appui, comme d’autres pouvaient se déclarer sionistes! Maintenant, ça fait partie des choses vivement dé-recommandées, en France. C’est pas normal.

Le coffrage des Français et le muselage, selon la maquette israélienne, c’est pas normal.

Nous, on se bat pour les droits des Palestiniens et pour notre âme immortelle.

Les Palestiniens à l’échelle planétaire, ce sont les gens couleur de terre qu’on méprise et qu’on humilie constamment. Or, il se trouve que ce sont par ailleurs des maîtres en résistance spirituelle et en courage physique: ce n’est donc pas par hasard que les maîtres du discours essaient de se servir d’eux pour leurs manœuvres de division: il s’agit de capter et de détourner leur force immense.

Pour distinguer le vrai du travail de faussaire, il y a une phrase magique, qui produit le son de cloche juste: « et vous, vous y croyez, aux chambres à gaz? » Les manipulateurs vous diront que oui, bien sûr! et les manipulés aussi, ou bien que « ce n’est pas …. » et là, ils toussottent, ils ‘étranglent … Nous non.

To exist is to resist, chantions-nous dans les manifs des années 2000. Eh bien ce n’est pas fini.

Ci-dessous, des lectures pour retrouver les bases de raisonnements sains, et donc de mobilisations justes.

Pour l’éradication du sionisme, 2010

https://drive.google.com/file/d/1sEJBt3AVlXTL5-V98pbLmlEpnKfaZ1mH/view [1]

La Liste de Dieudo, 2009

https://drive.google.com/file/d/1-Mw3SJHUeiTlFozjfmdlbDXe5rDkNBEu/view [2

Négrophobie, 2006

https://drive.google.com/file/d/1HzU79fbZTru8GgitG-QQqHSJLQJxNLp9/view [3]

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des verts, anti-colonialiste et solidaire des peuples opprimés du monde arabe, dont les Palestiniens et d'Afrique.