Aller à…
RSS Feed

Réunion publique Samedi 18 Février de 14h à 18h à la Maison des Associations de Nanterre


Acteurs syndicalistes, militants associatifs, intellectuels engagés, vous avez, comme nous,  été témoins de la montée du sentiment d’inquiétude, jusqu’au désarroi quant aux perspectives sociales et économiques pour nos concitoyens  qui s’annoncent, au long de cette décennie.

 

Deux faits essentiels de ces dernières années apportent un éclairage essentiel sur cette situation, la « crise » des dettes des états, qui n’est autre qu’un rapport de force entre les états et les grands groupes financiers et autres transnationales au travers de l’oligopole des agences de notation et notre entrée pleine et entière au sein de l’O.T.A.N, organisation anachronique qui continue à jouer le gendarme du monde sur tous les continents..

 

De la Yougoslavie à la Libye et avec en perspective la Syrie, les politiques guerrières dévastatrices n’ont cessé de se succéder. Parfois en vertu, en dépit ou en violation du droit international, notre pays s’est trouvé engagé dans la majorité de ces conflits avec les résultats que l’on connait aujourd’hui, malgré le mutisme longtemps observé de nos médias souvent complices.

 

La précipitation manifeste à aller apporter la démocratie par les bombardements, souvent au prix de processus démocratiques en cours, n’aura souvent apporté que confusion et tragédie. L’attelage de fortune constitué, à cet effet, des démocraties occidentales et des roitelets arabes, (pour l’occasion institués en héraut de la démocratie ne lésinant pas sur les moyens pour imposer des constitutions qu’ils n’ont même pas !) ne trompe personne et constitue une imposture qui aura heurté plus d’un parmi vous.

 

Dans le contexte de crise économique et de concurrence exacerbée de la mondialisation, cette précipitation nous interpelle et notre inquiétude est grande de voir se développer devant nous, en ce XXIème siècle, le vieux principe des XIXème et XXème qui voudrait régler les problèmes économiques par la guerre et la destruction. Les réactions et prises de position sur la scène internationale confirment ces inquiétudes, en l’occurrence l’ « Appel d’Alger » et la défiance de la communauté internationale illustré par l’échec du vote d’une résolution à l’O.N.U. sur la situation syrienne.

 

La place de notre pays, ayant refusé de participer à la destruction de l’Irak, en pâtit lourdement. Plus encore, le soutien quasi unanime du parlement à ces politiques guerrières, leur traitement médiatique les postures politiques de nos représentants actuels contre une prétendue demande de repentance et l’apologie des anciennes politiques coloniales nous font craindre le pire.

 

En cette veille d’élections présidentielles et législatives, où les candidats annoncés se complaisent en s’affrontant à fleuret moucheté à coup de pourcentage de croissance et prenant bien soin d’éluder un contexte international qui risque de nous plonger dans des conflits toujours plus meurtriers, il est de notre responsabilité de porter cette préoccupation sur la place publique afin d’éclairer nos concitoyens sur cet état de fait.

 

Aussi nous vous invitons, Samedi 18 Février de 14h à 18h à la Maison des Associations  de Nanterre, pour une réunion afin de préparer les voies de cette mobilisation. Comptant sur votre présence, veuillez recevoir, cher(e)s ami(e)s, nos salutations citoyennes.

 

Karim MANSOURI

Coordinateur Collectif

                                                                                                                                PAS EN NOTRE NOM !!!

                                                                                                                  

 Pour la défense des souverainetés nationales

                                                                                          

Contre les guerres d’occupations et les ingérences étrangères.

                                                                                                                                     [email protected]