Aller à…
RSS Feed

RUSSIE UNIE GAGNE LES LEGISLATIVES RUSSES


ob_f649e7_palmyre
# EODE/ RUSSIE: LARGE VICTOIRE DU PARTI DE POUTINE AUX LEGISLATIVES

LM pour EODE/ 2016 09 19/

http://www.eode.org/

https://www.facebook.com/EODE.org/

https://www.facebook.com/groups/EODE.Eurasie.Afrique/

Le parti pro-Kremlin Russie Unie a largement remporté les législatives de ce dimanche en Russie, selon les premiers sondages sortie des urnes publiés à l’issue d’un scrutin marqué par une participation faible et un renforcement des forces nationalistes.

VICTOIRE DE RUSSIE UNIE

Le parti RUSSIE UNIE du président Vladimir Poutine a obtenu 44,5% des voix à l’issue de ce scrutin, alors qu’il avait recueilli 49% lors des précédentes législatives en 2011, selon un sondage de sortie des urnes de l’institut public Vtsiom, dévoilé après la clôture du vote à 18H00 GMT à Kaliningrad, enclave russe au coeur de l’Union européenne. Le mode de scrutin avait changé depuis 2011 et plus de candidats se présentaient. Modifications qui donneront plus de sièges au parti de Poutine.

« On peut dire clairement que notre parti a gagné », a déclaré le Premier ministre Dmitri Medvedev, tête de liste de Russie Unie, à la télévision. A ses côtés, Vladimir Poutine s’est réjoui d’un « bon résultat » pour le parti malgré une participation « pas la plus élevée mais quand même importante ». Pour le chef de l’Etat russe, ces élections étaient d’autant plus importantes qu’elles sont la dernière consultation nationale avant la présidentielle de 2018, où personne en Russie n’imagine que Vladimir Poutine ne se présentera pas pour un 4e mandat.

RENFORCEMENT DES PARTIS NATIONALISTES ET PATRIOTES A LA DOUMA

Le parti libéral démocrate (LDPR, nationalistes radicaux) de Vladimir Jirinovski est arrivé en deuxième position avec 15,3% des voix, en hausse de 4 points par rapport à son score en 2011. Le Parti communiste (KPRF, national-communiste) est juste derrière avec 14,9% des voix, en baisse de cinq points, alors que le parti nationaliste conservateur RUSSIE JUSTE recueille 8,1% des voix.

UN SCRUTIN TRANSPARENT

Le scrutin a en effet été marqué par une faible participation. A 18H00 (15H00 GMT), elle s’élevait ainsi à moins de 40% selon la commission électorale centrale, contre plus de 51% il y a cinq ans. Dans les deux principales villes du pays, Moscou ou Saint-Pétersbourg, la participation était encore plus faible, à la fois par rapport à la tendance nationale et aux précédentes législatives. Cette participation modeste intervient après une campagne morne dans un pays sous sanctions occidentales depuis dix huit mois.

Contrairement aux élections législatives de septembre 2011, marquées par une tentative de « révolution de couleur » et à l’agitation déstabilisatrice des forces pro-occidentales (la 5e collonne, disait les partisans du Kremlin), à la suite desquelles des centaines de milliers de manifestants étaient descendus dans la rue, le Kremlin avait voulu donner plus de transparence au processus électoral. Le président russe avait ainsi placé à la tête de la commission électorale centrale l’ex-déléguée aux droits de l’Homme auprès du Kremlin, Ella Pamfilova, pour remplacer Vladimir Tchourov. Les travaux de la commission électorale étaient diffusés en direct sur la chaîne publique d’information en continu.

Luc MICHEL / EODE Elections Observatory

http://www.eode.org/

https://www.facebook.com/EODE.org/

https://www.facebook.com/groups/EODE.Eurasie.Afrique/

Photo : poutine vote …