Aller à…
RSS Feed

Saddam Hussein: poème de prison


Publié par Gilles Munier sur 29 Décembre 2022, 12:54pm

Catégories : #Saddam Hussein

30 décembre 2022: commémoration du 17ème anniversaire du décès du Président Saddam Hussein, condamné à mort et exécuté par le régime de Bagdad le 30 décembre 2006, jour de l’Aïd al-Adha.

Poème sorti clandestinement de prison

et remis à la presse début février 2006

par les avocats du Président irakien*

Ode à l’Irak

Mon cœur battra

puisque mes ennemis ne peuvent l’exiler.

Et les menottes n’empêcheront pas

mes prières d’être entendues.

Qui a dit que l’Ouest est venu

avec de bonnes intentions

en terre sainte arabe ?

Qui a dit que l’eau peut enivrer

l’homme sage ?

Qui a dit l’animal capable de protéger

la virginité d’une femme ?

Qui menotte un lion deviendra chef,

même si ce n’était qu’un bâtard.

Je vous prédis que les commerçants

feront disparaître la civilisation et la dignité.

Mon corps est encore ferme

et ne mollira pas,

le sang de grands nobles

coule toujours dans mes veines.

L’Irak que nous aimons

est une couronne de coeurs

et le titre des plus grands poèmes.

ô Irakien,

transmets mon respect aux enfants

qui ont perdu leur jouet

sous les décombres de l’occupation.

Transmets mon respect aux femmes

dont les vêtements ont été déchirés

par la trahison.

Transmets mon respect au résistant

qui porte l’habit de la fierté

et l’esprit du martyre.

ô Irak,

transmets mon respect

à chaque pouce de notre terre qui survit.

Saddam Hussein

*Poème paru dans le magazine Afrique Asie (janvier 2010)

© G. Munier/X.Jardez – Traduction de l’anglais

Sur le même sujet, lire aussi :

Entretiens FBI-Saddam Hussein (introduction)

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x