Aller à…
RSS Feed

Situation actuelle des Yézidis dans la région du Kurdistan et en Irak


Publié par Gilles Munier sur 12 Avril 2022, 10:41am

Catégories : #yézidis, #Irak, #Kurdistan

Camp de Yézidis déplacés (Kurdistan irakien)

Revue de presse : Shafaq News (11/4/22)*

Le directeur des Affaires religieuses yézidies à Dohouk, Jaafar Samo, a déclaré à l’agence de presse Shafaq : « 100 000 des 500 000 Yézidis ont migré après que l’EI a attaqué leurs zones à Sinjar ».

« 80% des Yézidis ont été déplacés et vivent maintenant dans des camps au Kurdistan, et ils refusent de rentrer en raison de l’instabilité et de la présence de certaines forces hors-la-loi dans leurs régions. »

Samo a souligné que « la solution au retour des déplacés est la mise en œuvre de l’accord de Sinjar pour normaliser les conditions de sécurité, administratives et de service dans ces zones ».

En octobre 2020, le gouvernement irakien a annoncé que Bagdad avait conclu un « accord historique » avec le gouvernement régional du Kurdistan (KRG) sur la gouvernance et la sécurité de Sinjar.

« L’accord met fin à l’autorité des groupes intrus et ouvre la voie à la reconstruction de la ville et au retour complet de sa population en coordination avec le Gouvernement régional du Kurdistan », avait alors déclaré le Premier ministre Mustafa Al-Kadhimi.

Selon l’accord, toutes les factions armées sont déportées hors des frontières du Sinjar, y compris le PKK et le PMF.

Sinjar relève d’une zone disputée entre le gouvernement central de Bagdad et le KRG, basé à Erbil, selon l’article 140 de la constitution irakienne.

Les Yézidis habitent les montagnes du nord-ouest de l’Irak depuis des siècles, et la région abrite leurs lieux saints, leurs sanctuaires et leurs villages ancestraux.

Ils sont également concentrés au nord de Mossoul et dans le gouvernorat de Dohouk sous contrôle kurde.

Les Yézidis souffrent depuis que l’Etat islamique a pris d’assaut Sinjar en 2014.

L’Etat islamique a massacré plus de 3 000 Yézidis, réduit en esclavage 7 000 femmes et filles et déplacé la majeure partie de sa communauté forte de 550 000 personnes.

*Source : Shafaq News – Traduction: google

Sur le même sujet, lire aussi :

Les Yézidis : ceux que l’on appelait les Adorateurs du Diable

de Joachim Menant (introduction de Gilles Munier – Ed. Erick Bonnier – 2014)

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x