Aller à…
RSS Feed

Syrie (Alep): Début de la guérilla urbaine des terroristes syriens


Publié le14 Août 2012

par Allain Jules

 

Le drapeau d'Al-QaidaLe drapeau d’Al-Qaida

Petit terroriste syrien, l’islam ne sera pas ton escabeau pour accéder au pouvoir parce que tu es démasqué, tes soutiens ne savent plus où donner de la tête. Nul comme tu es, petit renégat, traître à ta Nation, combattant de l’argent et non d’Allah que tu profanes après chacun de tes crimes, tu seras vaincus. Que c’est beau de s’allier avec ceux qui, en Occident, pour être élus ou réélus, passent par des arrestations de salafistes supposés, en présence de caméras, procédant à des expulsions d’imams -suivez mon regard-, et vous promettent monts et merveilles.

Vous serez vaincus parce que vos alliés vont s’en prendre à vous après Assad, si celui-ci tombe. Mais c’est loin d’être le cas. Regardez les talibans. Ils ont été alliés aux Américains pour chasser les….Russes d’Afghanistan, armés, nourris, jusqu’à ce qu’on leur laisse la main sur tout. On connaît le résultat, de part et d’autre. C’est chacun qui a mangé son pain noir.

En Syrie, les pauvres renégats sont dans une situation peu enviable. Le processus d’éradication de la vermine s’est définitivement mis en place. Aidées désormais par des civils dans de nombreuses villes et villages où se réfugient les terroristes, les forces militaires, jour après jour, sont entrain de prendre le dessus. On voit d’ailleurs en réaction, les exactions des terroristes qui veulent laisser une marque indélébile de l’horreur, avec leurs actes atroces. Dans le  village de Ghouta, pas loin de l’endroit où il y a eu l’avion “abattu” ou kraché, de nombreux terroristes ont été mis hors d’état de nuire et du matériel très importaznt a été récupéré.  Dans plusieurs quartiers de la ville d’Alep et en rase campagne alentour, les pertes des terroristes sont conséquentes. 

Un autre groupe de terroristes et de mercenaires a été éradiqué, dans la zone dite Qaibdthm, dans la banlieue d’Alep.  Un journaliste sur place parle d’un choc énorme et de la joie des populations, de voir que tous ces renégats ont été presque tous éliminés, les blessés ayant été arrêtés. C’est ainsi que l’armée a récupéré cinq véhicules équipés de mitrailleuses qui étaient en leur possession. Un autre groupe de teroristes, a traversé la frontière précipitament, direction Antioche, en Turquie, ne pouvant résister face à l’armée syrienne.

Salahedinne est pacifié, sous contrôle de l’armée. Alors, les salmigondis de la presse présentant les vaillants terroristes prêts à reprendre le quartier est un faux grossier. Néanmoins, des résidus de vermines sont encore à Alep. Vous ne lirez ça nulle part, ils ont tenté, hier, d’attaquer un convoi transportant 30 $ millions de lires, pendant ce transfert des fonds de la banque de la Azizia à la direction à la Banque centrale de Syrie pour s’emparer de l’argent et s’enfuir. Echec et mat. L’armée est entrain, en ce moment même ou nous bouclons ce billet, de pacifier al-Zahra, où, elle était entrée, parce que les terroristes avaient attaqué la caserne militaire, pour tenter de s’emparer d’armes. Toutes les portes d’Alep sont sous contrôle de l’armée. Il est désormais impossible de sortir de la ville. Dans la détresse, on comprend pourquoi la soi-disant armée syrienne libre (ASL) commet de plus en plus d’exactions…

C’est le début de la guérilla urbaine des terroristes syriens, qui ne peuvent plus se retrouver à 10, pour mener une opération. Du coup, c’est ausi plus dur pour l’armée, de pouvoir tous les saisir mais, où il y a du bon, ils ne peuvent plus sortir d’Alep vivant, à moins de déposer les armes et de se rendre. Le drapeau d’Al Qaïda ne flottera pas en Syrie, malgré le forcing de Paris, Ankara, Washington, Londres, Djeddah ou Doha…