Aller à…
RSS Feed

Syrie – Bashar al-Assad et la réponse approprié face au terrorisme à Hama par Allain Jules


 

Publié le 26 janvier 2012

 

 

Bashar al-Assad

Qui peut encore douter un seul instant du complot ourdi par l’Occident et les pays du Golfe contre la Syrie ? Comment la France ou les Etats-Unis combattent-ils ce qu’ils considèrent comme des terroristes, notamment au Pakistan et en Afghanistan ? N’est-ce pas par la répression à outrance avec traque et tuerie à haute échelle ? Pourquoi a-t-on tenter de mettre fin aux agissements des talibans ? De Ben Laden ? 

On entend des cris d’orfraie quand l’armée syrienne lance une vaste offensive contre Hama pour faire plier les groupes armés qui avaient revendiqué la prise de cette ville. Certains médias se font complices en tentant de dire que c’est pour mater une révolution populaire. Laquelle ? Les mêmes se taisent lorsque les indignés à mains nus de Wall Street sont réprimés

Les Européens passent leur temps à adopter de nouvelles sanctions contre Damas, sans toutefois condamner la barbarie des terroristes qui passent leur temps à assassiner. Sont tombés sous leurs balles, le journaliste français Gilles Jacquier ou encore le prêtre syrien Bassilius Nassar.  Le plan de sortie de crise proposé par la Ligue arabe, grande arnaque, ne va que dans le sens des Européens, le départ de Bashar al-Assad. Or, c’est aux Syriens de le demander. Quid de leur avis ?

Une solution pacifique passe en premier par le désarmement des milices illégitimes et non par la démission de Bashar al-Assad voulue par les terroristes soutenus par l’Occident et les pays du Golfe. L’Occident se plaint du fait que la Russie et la Chine refusent d’avaliser leur attitude guerrière contre la Syrie. Comment en serait-il, lorsqu’on sait la trituration et la violation de fait des résolution onusiennes sur la Libye qui sont devenues: tuer Kadhafi ?

Oui, Bashar al-Assad a la réponse approprié au terrorisme à Hama en y déployant ses chars. Non pour détruire la vile comme veut le faire croire le soi-disant Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) depuis…Londres. Quelle ironie et quel foutage de gueule !  Posez-vous juste une question et tentez d’y répondre. Que feraient le président Barack  Obama si, la ville de Los Angeles étaient infestée de terroristes comme à Hama ? 

Ces gens nous prennent pour des cons !