Aller à…
RSS Feed

Syrie: Bassam Tahhan à propos de l’épuration éthnique menée à Kessab…


Syrie: Bassam Tahhan à propos de l’épuration éthnique menée à Kessab…

Publié le mar 26, 2014

Allain Jules

…Par les jihadistes appuyés par la Turquie.
En effet, 5000 combattants jihadistes soutenus par des unités de l’armée turque se sont lancés dans une attaque contre Kessab, la petite ville à majorité arménienne située à 65 kms au nord de Lattaquié. Le silence assourdissant des médias occidentaux est étonnant. Quand, dans la foulée, ils parlent des jihadistes qui souhaitent attaquer la France, là, ils se dédouanent toujours.

Bassam Tahhan sur RMC

Après un bombardement intensif aux missiles et aux mortiers dès les premières heures du jour, les jihadistes bénéficiant du soutien logistique de l’armée turc ont tenté d’investir différents points de passage entre les deux pays. La population apeurée s’est trouvée contrainte de quitter la ville en urgence, fuyant vers les forêts alentours et les champs, dans l’espoir de rejoindre Lattaquié. De violents combats se poursuivent depuis 3 jours déjà, après le déclenchement de l’agression. Défaits à Lattaquié, les terroristes tiennent ici grâce à l’appui de la Turquie…

Cette agression vient juste après les victoires de l’armée syrienne sur les différents fronts et avec la tenue du sommet arabe au Koweit. Le premier ministre turc Erdogan, en bon démagogue, veut se montrer comme un héros national avant les élections en vengeant l’avion turc abattu il y a deux ans par la DCA syrienne. Lâché par son électorat selon les derniers sondages, il s’est lancé dans cette entreprise meurtrière d’épuration ethnique contre les Arméniens et les Alaouites.

Le mutisme des chancelleries occidentales et des médias mainstream n’est pas si étonnant que ça quand on sait qu’ils se réjouissent même de la livraison récente, par le Qatar, aux terroristes, de nombreuses armes dont des missiles sol-air. En ce qui concerne donc Kessab, aucune condamnation de l’Europe ou de l’ONU. Normal, car, le sang arménien ne compte pas et les Arméniens ne font pas partie de l’Otan.

Les chrétiens d’orient n’intéressent pas l’Elysée. Leur tort, ne pas avoir du pétrole. Ils sont aussi méprisés que les Alaouites. En revanche, les Saoud (Arabie saoudite) et les émirs du Qatar, ses bailleurs de fonds en même temps financiers des jihadistes-terroristes….

Enregistré il y a deux jours, cet entretien du professeur Bassam Tahhan sur la radio francophone iranienne en dit long sur ces meurtriers…

Une réponse “Syrie: Bassam Tahhan à propos de l’épuration éthnique menée à Kessab…”

  1. GG
    mars 27, 2014 à 1:08

    CELA NE M ETONNE PAS DE LA TURQUIE
    elle fait tout pour effacer les preuves pour la reconnaissance du Génocide