Aller à…
RSS Feed

Syrie: Musées et quelques nouvelles du pays


 
Bonjour,

Notre ancienne  maison ottomane de la citadelle  est occupée par un groupe très armé (ASL )qui ont chassé notre cousin  et sa famille qui  y étaient réfugiés. Ils ont failli le tuer parce qu’ils ont trouvé dans la maison une bouteille  de whisky (sic).

 Heureusement ,lui sa femme  terrorisée et en larmes  ont dit que j’étais française.   OUf !!!  Enfin ce fond de  whisky a fait qu’ils voulaient tout savoir sur nous,mon mari et moi!

C’est la démocratie de demain !
 D’ailleurs tous nos proches dont ont a des nouvelles sont surtout ruinés !
 
 Le directeur général des antiquités et des musées, Maamoune Abdel Karim, a appelé le peuple syrien à protéger les vestiges de l’histoire de la Syrie et à collaborer avec les parties concernées dans ce sens, rappelant que le ciblage des antiquités est porté à l’identité nationale syrienne; les antiquités représentant la mémoire des peuples et des nations.
Dans une conférence donnée hier au centre culturel à Damas, Abdel Karim a fait un aperçu détaillé sur l’état des antiquités et des musées en Syrie à l’ombre de la situation actuelle, faisant savoir que nombre de musées ont été pillés et  qu’entre les pièces antiques pillées figurent une statue en or volé au musée de Hama et une autre en marbre volée au musée d’Apamée(Afamia).

M. Abdel Karim a fait savoir que le chef du département et le secrétaire du musée de Maarret al-No’mane avaient affirmé que tous les contenus du musée sont intacts, mais que la citadelle de Jaabar avait connu le vol de 17 pièces antiques.

Il a indiqué que le musée national d’Alep avait subi des dégâts matériels du fait des explosions survenues sur la place de Saadallah al-Jabiri, et que le musée de Deir Ezzor avait lui aussi subi des dégâts.

M. Abdel Karim a fait noter que tous les musées sont actuellement gardés et que toutes les pièces antiques importantes ont été transportées en des lieux sécurisés, soulignant que, du fait des attaques des groupes terroristes, certaines citadelles avaient connu des dégâts limités dont la citadelle d’al-Madiq, le Krak des Chevaliers, l’entrée de la citadelle d’Alep et la citadelle de Chayzar.

M. Abdel Karim a évoqué l’incendie des magasins dans les souks antiques d’Alep et le sabotage de certaines parties de la grande mosquée des Omeyyades dans la ville, évoquant dans ce sens les dégâts dans le temple des Nymphes à Bosra.

M. Abdel Karim a mis en exergue les efforts populaires et officiels pour protéger les lieux et les sites antiques, soulignant que les services compétents avaient saisi beaucoup de pièces antiques à Tartous, Hama,  Homs et  Deir Ezzor, et 18 fresques en mosaïques sur les frontières syro-libanaises.