Aller à…
RSS Feed

Syrie: « Israël » met de l’huile sur le feu (Bachar al-Jaafari).


 

 

Bachar Jaafari

Le représentant permanent de la Syrie, auprès de l’Organisation des Nations unies, a accusé le régime sioniste d’être à l’origine de l’intensification de la crise syrienne.

Bachar al-Jaafari a déclaré, vendredi, que les ravisseurs de 21 observateurs philippins de l’ONU étaient en contact avec le régime sioniste.

«Le régime sioniste tente de former une armée de mercenaires, en Syrie», a-t-il souligné.

A New York, l’ONU a indiqué que « des arrangements avaient été conclus avec toutes les parties pour libérer les observateurs ».

Dans le premier rapt du genre depuis le début de la crise en Syrie il y a près de deux ans, le groupe rebelle, « la Brigade des martyrs de Yarmouk », a enlevé mercredi sur le Golan ces membres de la Force de l’observation du désengagement sur le Golan (FNUOD).

Les ravisseurs ont réclamé un retrait de l’armée syrienne de la région.

Des rebelles formés par des militaires britanniques et français

Entre-temps, le quotidien « The Gardian » qui paraît à Londres a annoncé que les rebelles syriens étaient formés, depuis des mois, par des militaires britanniques et français sur le territoire jordanien.

Citant des sources sécuritaires jordaniennes, le quotidien « The Gardian » a écrit que ces cours de formation, enseignés par des militaires britanniques et français, avaient été organisés par les États-Unis.

Ils ont comme objectif de former des individus laïcs au sein des groupes de l’opposition.

Source: Divers