Aller à…
RSS Feed

Syrie : La fabrique de l’opinion et la distorsion historico-politique de l’Occident


Publié le6 Août 2012par Allain Jules

 

Washington annonce fièrement: “Assad a perdu le contrôle de la Syrie”. La cavalcade médiatique se poursuit. Toute honte bue, on refuse de condamner un attentat, en indiquant que les terroristes, dits rebelles, ont porté un coup sérieux au régime en attaquant la télévision nationale, à Damas. La défection de l’ex premier ministre est annoncée avec délectation, nos médias buvant du petit lait, sans toutefois signaler qu’il faut avoir de sérieux doutes sur la probité de ces pleutres sans vision, attirés par les gazo-dollars qataris, rêvant déjà de la défaite du régime de Bachar Al-Assad. C’est mal connaître les réalités politiques.

La supercherie, le mensonge et la distorsion de l’histoire se véhicule comme une lettre à la poste. Alors, il faut inlassablement informer, informer encore,  ré-informer sur la réalité de la guerre qui frappe la Syrie, telle qu’elle est sur le terrain, et volontairement dénaturée et falsifiée. Jusqu’à la lie, ils veulent nous faire boire le calice. Entre mythes et réalités, se cachent un projet mesquin. La tentative de dé-légitimation du pouvoir syrien a vocation à affaiblir tout le monde arabo-musulman en y créant des antagonismes (printemps arabe), défaire l’Iran, et renforcer Israël.

Profitant des benêts occidentaux, ils assènent les mêmes mensonges à longueur de journée. Sachant que l’Occidental est essentiellement consumériste, ne rêvant que du dernier smartphone, de la dernière basket Nike (prononcez naïki), du nouveau téléviseur écran plat à la mode, il est ainsi abreuvé des produits derniers cris. On procède parfois, en l’affamant, aussi, pour ensuite l’abroutir, avec des aliments plein d’OGM ou encore avec un taux de cholestérol anormal, suivi par la vente de bibines à vil prix chez le “discounter” du coin. Et, le tour est joué.

Demandez à ces gens quel est le danger que représente la Syrie pour l’Europe et les Etats-Unis. Ils ne pourront vous répondre et vont botter en touche, en mettant comme d’habitude l’accent sur… l’humanitaire. C’est un subterfuge, et surtout de l’esbroufe. Pour aller en Afghanistan, ils ont mis en avant notre sécurité face au péril islamo-fasciste et terroriste. Bizarrement, en Syrie, ils s’associent avec ceux-là même qu’ils disent combattre. Cherchez la cohérence de leur combat.  En réalité, les Occidentaux ont fait un choix, celui de tuer l’Islam chiite, parce qu’il est iranien en majorité, au profit de l’Islan sunnite (Frères musulmans et salafistes ), pour assassiner l’Iran. Mais, est-ce un facteur déterminant dans le conflit syrien ?

Bachar Al-Assad est Alaouite. Or, dans la configuration des Alaouites, on trouve d’autres minorités religieuses ou ethniques menacées d’extermination et considérées comme des “mécréants” par les islamistes et les Frères Musulmans soutenus par l’Occident aujourd’hui : les Chrétiens maroonites (catholiques ou orthodoxes) représentant  1/1,5 million d’âmes, les Assyriens (0,5 million), les Druzes et autres Chiites (1 million) et les Kurdes (2,5 millions). Les Arabes laïcs, d’origine sunnite, forment avec les alaouites les élites du pays et n’ont pas encore basculé dans le camp des terroristes. Les sunnites dont on dit majoritaires et qui réclameraient le pouvoir n’existent que dans la cervelle des ennemis de la Syrie…

Occident, occupez-vous de vos bombes à retardement que de la Syrie comme l’indique sur ce clip, d’O’Styl Actuel dans son titre, l’”alimenteur”.

 O’STYL ACTUEL # 3 – L’Alimenteur

voir sur Allaijulesblog.com