Aller à…
RSS Feed

Syrie : Le président israélien appelle à une intervention militaire de la Ligue arabe


Et voilà que ce criminel nazi notoire , qui a quand mème un nombre infini de morts à son actif et mème parmi les siens(enfants juifs marocains et yéménites morts dans années 50 et 60 des suites d’expérimentations dites » pharmaceutiques » pour le compte de labos us,sans parler des Palestiniens,Libanais ,Syriens ,Egyptiens et autres),voudrait ordonner qu’après les étatsunisens en Iraq et ailleurs dans le monde arabo-musulman,les larbins de la Ligue arabe, sous la houlette des wahabo-sionistes du Qatar, fassent le sale boulot.
Ce qu’ils feront certainement en dépit du refus de l’Algérie,du Liban et de l’Iraq,n’en doutons pas.
La rédaction.
 
Mourad Arbani
Mardi 12 Mars 2013

 
Syrie : Le président israélien appelle à une intervention militaire de la Ligue arabe
 
Le président israélien Shimon Peres a exprimé ce mardi son souhait de voir une force de la Ligue arabe intervenir en Syrie pour “mettre fin au massacre et éviter que ce pays s’effondre”.Intervenant devant le Parlement européen réuni à Strasbourg, il a indiqué que la Ligue arabe peut et doit créer un gouvernement provisoire en Syrie pour arrêter le massacre et empêcher la Syrie d’imploser.Pour Peres, on ne peut rester les bras croisés alors que “le président syrien (Bachar al-Assad) massacre son propre peuple et ses enfants”. Des propos fortement applaudis par les parlementaires européens.

Seule une intervention de la Ligue arabe, selon le président israélien, est la meilleure solution pour mettre fin à la tragédie syrienne. Alors qu’une intervention occidentale serait perçue comme une ingérence étrangère, a-t-il fait remarquer.

L’appel de Peres intervient quelques semaines après celui de l’organisation Panarabe pour une intervention armée étrangère en Syrie.

http://www.algerie1.com/actualite/syrie-le-president-israelien-appelle-a-une-intervention-militaire-de-la-ligue-arabe/ http://www.algerie1.com/actualite/syrie-le-president-israelien-appelle-a-une-intervention-militaire-de-la-ligue-arabe/