Aller à…
RSS Feed

Syrie – Le soutien honteux des puissances occidentales et du Golfe aux terroristes


Hollande tout aussi obtus que son prédécesseur sur la Syrie. Pourrait-il, s’il était un peu moins atlantiste, être à l’écoute du peuple Syrien. A mon avis, la politique internationale dictée par Washington, Tel Aviv  avec les sous du Qatar, ne changera pas d’un iota.

Ginette

Publié le11 mai 2012 par Allain Jules

 

 

Bashar al-Assad et sa femme Asma

On ne le dira jamais assez, ce qui se passe en Syrie est la résultante d’un soutien inconditionnel à des bandes armées, ces lâches, ces terroristes, ces renégats et ennemis de la Syrie, par des puissances étrangères. Le carnage d’hier est simplement un coup monté de l’extérieur, pour qu’il n’y ait jamais la paix en Syrie, surtout pour rendre le pays ingérable, ingouvernable. Quand ces gens perdent, ils sont prêts à tout pour accelérer la déstabilisation d’un pays tiers. Ambiance.

L’attentat d’hier à Damas ( quartier Qazzar au sud de la ville) a coûté la vie à 55 personnes (enfants, étudiants, militaires, femmes etc). On signale aussi près de 280 blessés. Des gens qui se rendaient à leur travail, des élèves à l’école. Bref, ce que la soi disant opposition syrienne ne veut pas.

Et, que dit Paris qui sait pertinemment que cet attentat est l’oeuvre de ses protégés ? Pour nos petits monstres, ceci est en fait le résultat de la politique de…Damas. Pas étonnant mais toujours aussi cynique. Vivement une nouvelle équipe plus mesurée, même comme le futur locataire de l’Elysée annonce que, s’il y a une résolution de l’ONU, il engagera les troupes français là-bas. la Russie et la Chine ne le permettraient pas de toutes les façons . Selon le porte-parole du quai d’Orsay Bernard Valero:

La France condamne «fermement» le double attentat et impute au régime syrien «toute la responsabilité» des violences survenues en Syrie depuis plus d’un an. «Le régime porte toute la responsabilité des horreurs que connaît la Syrie», ajoutant, «En choisissant une répression aveugle et brutale, le régime s’est enfoncé dans une spirale de violences sans issue».

Et les terroristes ne s’engagent-ils pas vers une spirale sans issue de la violence, pire, en commettant des attentats ? Il est plus que temps que la Russie envoie elle aussi des forces spéciales sur place pour éradiquer cette vermine. Aucun pays au monde ne peut accepter que des terroristes sèment ainsi la mort en toute impunité.

Les vrais responsables de ce qui se passe en Syrie sont les Etats-Unis, la France, la Turquie et  les pays du Golfe. C’est inacceptable. Ces pays peuvent-ils admettrent sur le sol ce genre d’exactions ? Non. Pourquoi l’admettre donc ailleurs ?  Il ne faut pas se leurrer, le monde étant devenu un vaste village, il n’est pas exclu que cette violence se déporte ici même, chez nous, en France. Alors, de voir ceux qui tire les ficelles et mettent le feu, c’est à craindre le pire…

Accuser Damas d’être derrière cet attentat, ce que tente de faire cette pseudo opposition alors que cet acte criminel visait le siège du service des renseignements, c’est nous prendre pour des cons. Néanmoins, ces gens prendront bientôt la poudre d’escampette car, leur insuffisance se fait sentir de jour en jour, d’où ce dernier soupir qui en dit long sur leur incapacité. Quand des gens ne peuvent s’asseoir autour d’une table pour discuter, que peut-on attendre d’eux ? RIEN.