Aller à…
RSS Feed

Syrie – Les Etats-Unis et leurs supplétifs du Golfe rejouent la carte des ADM !


Par : Afrique-Asie

L’Arabie saoudite et le Qatar se sentent menacés par les armes chimiques et nucléaires syriennes et iraniennes, mais ne pipent pas un mot sur l’arsenal d’ADM dont dispose l’entité sioniste: « Israël » et le Pakistan!

onu

 

 

Déçus par le double veto russe et chinois, les deux monarchies wahhabites du Golfe, dictatures protégées par l’Occident démocratiques, vont proposer à l’Assemblée générale de l’ONU une résolution faisant référence à la menace chimique brandie par Damas.

Rien de moins !

Ce projet de résolution sera soumis dans les prochains jours et pourrait être voté « probablement au début de la semaine prochaine », a précisé Abdallah al-Mouallimi, l’ambassadeur saoudien à l’Onu, à un groupe de journalistes. Cette « initiative » de l’Arabie saoudite – qui soutient l’opposition syrienne comme d’autres pays du Golfe – fait suite au dernier échec au Conseil de sécurité d’une résolution occidentale menaçant Damas de sanctions et qui a été bloquée par un veto russo-chinois.

Interrogé pour savoir si le texte saoudien, soutenu par le Qatar et soufflé par les mal nommés « Amis du Peuple syrien », mentionnerait la prétendue menace brandie par le régime syrien d’utiliser ses armes chimiques, en cas d’ d’agression étrangère, l’ambassadeur a répondu qu’il « ferait référence à toutes les questions significatives dans la situation syrienne ». Selon d’autres diplomates à l’ONU, la résolution pourrait demander aux 193 pays membres d’appliquer les mêmes sanctions économiques que celles décidées contre la Syrie par la Ligue arabe. Ces mêmes diplomates prévoient qu’en ce cas la Russie et la Chine voteront contre le texte. La résolution pourrait aussi exiger un accès humanitaire libre aux régions de Syrie où les combats font rage, ont-ils ajouté.

Les résolutions de l’Assemblée ne sont pas contraignantes comme celles du Conseil, mais elles sont adoptées à la majorité sans possibilité de veto. « Les pays arabes sont frustrés par le manque d’action internationale sur la Syrie, en particulier par les vetos de la Russie et de la Chine », a commenté un diplomate.

L’objectif recherché par les monarchies du Golfe et leurs protecteurs en saisissant une assemblée générale de l’Onu qui n’a aucun pouvoir est, on l’aura compris, purement médiatique. Après avoir échoué sur le plan diplomatique et militaire, il s’agit maintenant de donner l’illusion à une opposition armée et hétéroclite sur la défensive et en voie d’être battue, que le « combat continue…mais à l’ONU et sur les chaines satellitaires arabes. Ce n’est pas la première fois que l’AG de l’Onu est saisie de la question syrienne, sans résultat. Mais on peut aisément comprendre l’acharnement des monarchies du Golfe : une probable victoire militaire du régime syrien et ses alliés va se traduire par une déstabilisation de ces marionnettes. D’où la panique de ces émirs que le casse-tête syrien est en train de leur gâcher leurs vacances sur la Côte d’Azur, en Suisse, au Maroc et aux Etats-Unis, le Liban, trop dangereux, leur étant désormais interdit.