Aller à…
RSS Feed

Syrie : L’incroyable aveu de Laurent Fabius


 

 
 
Laurent Fabius

Le ministre français des Affaires étrangères qui assume un soutien officiel à la rébellion, confirme en la matière la parfaite continuité entre les deux locataires successifs de l’Elysée. Mais Laurent Fabius ne s’en tient pas là. Appelant à ce que «le tyran (soit) dégagé au plus tôt», il a précisé au micro de France Inter : «un pouvoir doit avoir un successeur ; donc il y a des discussions très précises et très difficiles».

On se frotte les yeux : pour la première fois ouvertement, un responsable avoue que les grandes puissances entendent non seulement abattre un régime, mais choisir qui le remplacera. Le plus extraordinaire est qu’une telle déclaration soit passée quasiment inaperçue, comme s’il s’agissait d’une chose finalement très naturelle.

Après tout, n’étaient-ce pas déjà Bruxelles, Berlin et Paris qui avaient organisé la mise à pied de l’Italien Berlusconi et du Grec Papandréou, puis nommément introduit leurs successeurs ? Plus discrètement, un double règlement européen (baptisé «pack de deux») est actuellement en discussion entre le Conseil et le parlement européens, qui permettrait de placer directement sous tutelle (et sans son aval) un pays qui se montrerait incapable d’«assainir» suffisamment ses finances publiques. La banalisation, en quelque sorte, de l’expropriation politique que subissent Grecs, Portugais et Irlandais et la petite dernière espagnole.

La raison d’être des empires a toujours été d’imposer leurs choix. En cette ère postmoderne, les armes, selon les circonstances, sont celles des services spéciaux ou de l’Otan ; ou bien de la BCE, de la Commission et du FMI.

On n’en a décidément pas fini avec les derniers des Troïkans.

Source : Article intégrale sur Marianne2.fr

Une réponse “Syrie : L’incroyable aveu de Laurent Fabius”

  1. Francenaldo Amorim
    juillet 13, 2012 à 6:24

    Ce con de Laurent Fabius, marionnette de sionniste, il veut pas changer la politique extérieure de la France, de ceux quíl a remplacé du gouvernement antérieur, même sachant qui l ´electorat français a démandé ça dans la dernière élection.
    En résume tous farine du même sac.
    La France cache les problèmes financiers qui commencent a arriver…et s ´est allié aux sionistes américains/Israel, pour s´en sortir, même qui tiennent qui faire une politique sale et neo-colonnialiste.
    S´il crois qui la Syrie va être une Lybie…il se trompe, et va coloquer les troupes françaises, qui viennent à attaquer la Syrie, dans un bain de sang.
    Ils vont se déparer de l autre avec l´ armée soviétique et iranienne….
    L´economie de la France risque de tomber en faillite, s´ils se laissent conduire par les interets sionistes Israel/Amérique.