Aller à…
RSS Feed

Syrie: plus courageux qu’un ami de François Hollande, tu meurs ! Maaloula n’est pas tombé


Allain Jules
Publié le déc 3, 2013

C’est désormais une constance, simples faits banals aux yeux de la presse mainstream. Mais, les gens ne sont pas aussi fous comme le pensent certainement les rois de la pensée unique, qui, dès que vous ne pensez pas comme eux, vous considèrent probablement comme un déséquilibré. C’est le renversement des valeurs, la vraie expression des cerveaux malades, qui croient en leurs propres mensonges. C’est thérapeutique. Les faits sont là, irréfragables, pour prouver nos dires.

Hier, toute honte bue, après l’attentat raté contre l’école française de Damas, la presse mainstream, refusant volontairement de désigner les coupables, parlait simplement d’un obus de mortier qui était tombé au sein des seins, c’est à dire à l’école, où, au même moment, des gamins étaient en cours. Cet attentat raté contre l’école française de Damas n’est pas un acte isolé. Ironie du sort, ultérieurement, la France avait condamné ces mêmes chutes d’obus dans l’ambassade de Russie ou encore à celle du Vatican. Mais, pour l’école française de Damas, située à quelques encablures de ces représentations diplomatiques citées plus haut, au quartier huppé de Mazzé, aucune condamnation. Or, tout le monde sait très bien les « qui » étaient derrière cette ignominie.

En faisant un travail de veille, scrustant la presse et tous les sites dominants, rien de spécial, aucune condamnation. Même sur le site de l’Elysée, rien. Il est vrai que la France a honteusement abandonné cette école au profit des gangs armés, cette caste de l’internationale terroriste qui sème la mort en Syrie avec une violence inouïe, qui n’épargne ni femme ni enfant. Vous remarquerez que, quand il y a un raid de l’armée contre cette vermine, la presse se précipite pour faire un bilan des morts civiles, information toujours « goupillé » par l’OSDH estampillée ONG. Triste manière de se protéger derrière une propagande malsaine et nauséabonde.

Morte, donc, cette vermine devient civile. Quelle ironie !
Incapables de prendre le pouvoir par la force, incapables de fédérer et de se fédérer, incapables d’aller devant les urnes, aussi, le nouveau sport favori des amis de François Hollande est donc de s’attaquer à des innocents, des enfants. De sémer la terreur. Après leur courageux exploit à l’école française de Damas, ils ont encore une fois réalisé une autre prouesse. Cette fois-ci, les récidivistes donneurs de mort, se sont attaqués à une école d’Alep, avec le succès que l’on sait. Il était xxxx, lorsqu’un obus de mortier est tombé sur l’école de xxxx , heureusement, sans faire de victime, causant, juste des dégâts matériels…

Voilà, c’est à ces gens-là que l’Occident veut donner la Syrie, des vermines qui détruisent des écoles, égorgent des êtres humains, sont anthropophages, brûlent des églises, saquent des mosquées, bref, le patrimoine millénaire de la Syrie. Quoi de plus normal quand on bénéficie d’une impunité totale et de la magnanimité des puissants et poursuivre cette oeuvre macabre ? Quand on sait que la plupart de ces terroristes ne sont pas Syriens, on comprend aisément pourquoi ils détruisent ce beu pays. Le pays de Sham, ils ne l’ont pas au coeur. Mais, tous leurs soutiens ont déjà compris les « qui » sont ces dégénérés. Ils ne trompent plus personne et, il faut vraiment être déphasé, complètement timbré comme eux, -ces terroristes-, pour encore les soutenir. Sont-ils tous, avec leurs soutiens, des tueurs à gages ? Possible, voire probable…

No pasaran !
Sur le terrain, l’armée arbe syriennne a fait des percée, notamment à Deraa, entre autres. L’armée contrôle notamment les 5 villages de la campagne du sud de Quneitra et sud-est du village de mushayrifah à Homs. Concernant le soi disant contrôle par les terroristes de la ville de Maaloula, c’est faux. En réalité, après avoir brûlé de nombreuses maisons, ils ont pu atteindre le monastère de la ville dénommé Mar-Katla. Ils ont pris en otages les responsables, dont de nombreuses nones. Encerclés par l’armée, ils ont menacé de liquider tous ces chrétiens, parce qu’ils sont chrétiens, en intimant à l’armée d’évacuer toute la ville. Mais, la presse mainstream poursuit dans ses mensonges…

Une réponse “Syrie: plus courageux qu’un ami de François Hollande, tu meurs ! Maaloula n’est pas tombé”

  1. Francenaldo Amorim
    décembre 4, 2013 à 11:41

    Ce terroriste Lauraunt Fabius, et ce grand con François Holland qui ont trompé la majorité du peuple français, méritent déjà depouis longtemps recevoir un gros coup de pied dans ses arrières.par le peuple de la france. Ou pire leur donner le même sort qu íls ont plannegé avec les terroristes pour eux commandés, contre l´ héro de la Syrie Bassar Al Assad.