Aller à…
RSS Feed

Syrie : un médecin de l’ONG qui a pris fait et cause pour la « rébellion » a été tué par les « rebelles ».


 
Le corps d’un jeune chirurgien syrien, Mohammad Abyad, employé par Médecins sans frontières (MSF), a été retrouvé sans vie le 3 septembre, après son enlèvement par la « rébellion » dans le village de Séjou, dans la province d’Alep.
7 septembre 2013 | Thèmes (S.Cattori) : Ingérence Rôle des ONG

Selon des ONG affiliées à la rébellion militaire, le chirurgien de MSF, Mohammad Abyad, aurait été tué par les combattants du groupe « État islamique en Irak et au Levant » (EIIL) lié à Al-Qaïda.

Sur le rôle de MSF (une « organisation non gouvernementale » (ONG) mais financée par les dons de forces engagées dans les guerres d’intervention humanitaires, du côté du plus fort) et son engagement aux côtés des terroristes intégristes financés par des puissances extérieures voir :
- « L’ingérence de Médecins Sans Frontières en Syrie aux côtés de bandes terroristes est criminelle ».
http://www.silviacattori.net/article4300.html

- “Médecins Sans Frontières : Une ONG directement impliquée aux côtés des groupes terroristes en Syrie”
http://www.silviacattori.net/article4739.html

- http://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/du-biafra-a-la-syrie-msf-une-ong-140302

- http://www.amcmh.org/PagAMC/downloads/ads225.htm

Silvia Cattori