Aller à…
RSS Feed

Syrie: une zone d’exclusion aérienne entraînerait une guerre (expert)


 

Syrie: une zone d'exclusion aérienne entraînerait une guerre (expert)

© AFP/ Louai Beshara
 
MOSCOU, 30 mai – RIA Novosti
 L’instauration éventuelle d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Syrie marquerait le début d’une agression ouverte des Etats-Unis et de leurs alliés contre ce pays, a déclaré jeudi à RIA Novosti le directeur du Centre d’analyse du commerce mondial d’armes de Moscou, Igor Korotchenko.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, a annoncé mercredi aux journalistes que les Etats-Unis étudiaient divers scénarios de règlement du conflit syrien, dont la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne, ainsi que « d’autres méthodes ». Le département d’Etat américain a à plusieurs reprises déclaré que les livraisons de missiles antiaériens russes S-300 à la Syrie ne contribueraient pas à mettre un terme à la violence dans ce pays. Moscou affirme pour sa part que ces missiles sont livrés dans le cadre de contrats signés avec Damas avant la crise syrienne et qu’il n’existe aucune raison de réviser ces engagements.

« L’instauration d’une zone d’exclusion aérienne constituerait un prélude à l’agression des Etats-Unis et de leurs alliés contre la Syrie, car le concept d’exclusion aérienne ferait nécessairement l’objet d’une interprétation élargie. En Libye, les Américains ont commencé par frapper l’aérodrome des forces aériennes de ce pays pour détruire ses avions militaires. Puis, ils ont anéanti les radars de contrôle de l’espace aérien et, pour finir, ils ont bombardé les sites de défense anti-aérienne », a indiqué M. Korotchenko.

Selon lui, l’instauration d’une « no-fly zone » est un scénario qui a déjà été testé en Irak et en Libye.

L’expert estime qu’une telle démarche pourrait être interprétée comme une tentative visant à faire échouer la conférence internationale « Genève 2 ».

« La livraison de S-300 à la Syrie sera le moyen le plus efficace de contrecarrer ces projets. Ce système puissant permet d’opposer une riposte foudroyante à toute agression aérienne », a conclu l’analyste russe.

Une réponse “Syrie: une zone d’exclusion aérienne entraînerait une guerre (expert)”

  1. Le senoufo
    juin 18, 2013 à 4:36

    BRAVO A POUTINE, BRAVO A LA RUSSIE. LES OCCIDENTAUX AIMENT TROP LA VIOLENCE. APRES LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE ET LES ACCORDS DE NON-AGRESSION ENTRE-EUX, N’AYANT PLUS D’OPPORTUNITÉ POUR FAIRE LA GUERRE, ILS LES CRÉENT CHEZ LES AUTRES. QU’ILS SONT VIOLENTS CES EUROPÉENS ET LEURS DESCENDANTS!