Aller à…
RSS Feed

Tsahal bientôt mis en échec? Le Hezbollah fabriquerait ses propres missiles et drones


18:43 17.02.2022
Combattants du Hezbollah – Sputnik France, 1920, 17.02.2022
© AFP 2022 ANWAR AMRO
Alexandre Aoun – Sputnik France

Selon Hassan Nasrallah, le Hezbollah dispose de ses propres usines de missiles et de drones. Si cette annonce est avérée, c’est un message destiné à Israël. Tel-Aviv verra sa stratégie de bombardements en Syrie remise en cause.
Dans la nuit du 16 au 17 février, Tsahal a mené une énième frappe depuis les hauteurs du Golan avec des missiles sol-sol sur un entrepôt d’armes iraniennes dans la banlieue de Damas. C’est la deuxième attaque en moins de deux semaines. Pour l’heure, l’avantage dans ce conflit est à l’État hébreu, du fait de sa supériorité technologique. Mais jusqu’à quand?

?? #Liban | Vidéo publiée par le #Hezbollah montrant l’entraînement de son unité d’élite #Radwan, dans les montagnes du Liban.pic.twitter.com/gVN1dfOUz0
— Arab Intelligence – ????????? ??????? (@Arab_Intel) February 15, 2022

Outre la publication d’une vidéo de ses forces spéciales s’entraînant dans les montagnes enneigées et la divulgation du slogan de son parti pour les législatives « nous restons pour protéger et construire », le secrétaire général du parti Hassan Nasrallah a tenu ce 16 février un discours sur l’état des forces armées de l’organisation. Il a affirmé que le Liban a « la capacité de convertir les milliers de missiles que nous avons en missiles de précision. Nous avons commencé il y a des années par la fabrication de drones », tout en prévenant Tel-Aviv que « la résistance continue de se renforcer et de suivre le rythme de l’ennemi ». Le leader du Hezbollah s’est même permis d’ironiser en déclarant que ceux qui étaient intéressés pouvaient passer commande.

Hezbollah: 2.000 drones
Une menace bien connue d’Israël. En effet, selon un rapport de décembre dernier publié par le centre de recherche israélien Alma, le parti chiite libanais disposerait de plus de 2.000 drones. À titre de comparaison, en 2013, le Hezbollah n’avait que 200 armes du même type. Cette technologie est au cœur de la stratégie du mouvement pro-iranien. Son faible coût et ses nombreuses options, allant du simple outil d’espionnage à une arme précise de ciblage, expliquent son attrait. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’un drone du parti chiite soit détruit par l’armée israélienne dès lors qu’il survole la frontière.
Le discours martial d’Hassan Nasrallah contribue à maintenir ce climat de tension avec son ennemi israélien. Si ce qu’avance le secrétaire général du Hezbollah se révèle véridique, « c’est une menace pour Israël », indique Mounir Rabih, journaliste pour le quotidien libanais L’Orient Le Jour et analyste politique.

« Cela risque de constituer un défi pour Israël et pourrait envenimer la situation dans un avenir proche. D’autant que l’État hébreu ne voulait surtout pas que le Hezbollah dispose de drones et de missiles de précision. C’est la hantise d’Israël », avance-t-il au micro de Sputnik.
D’ailleurs, Hassan Nasrallah l’a bien mentionné dans son discours: « L’ennemi essaie, par ses attaques en Syrie, d’empêcher l’arrivée de l’arme qualitative de la résistance au Liban. » En effet, depuis le début du conflit syrien, Israël mène sa propre guerre contre l’Iran et ses affidés. Tsahal cible régulièrement les convois d’armes iraniens à destination du Liban. L’armée israélienne frappe ainsi majoritairement les casernes, les entrepôts présents sur le sol syrien. Un rééquilibrage des forces pourrait bien remettre en question les objectifs militaires israéliens en Syrie.

Pavillon turque – Sputnik France, 1920, 14.02.2022
La Turquie et Israël démantèlent un réseau d’espions iraniens et confirment leur rapprochement
14 Février, 18:40
« On se souvient de l’opération dans le quartier chiite Mouawad, où deux drones israéliens avaient été abattus », précise l’analyse politique libanais. En effet, en 2019, deux aéronefs sans équipage de Tsahal avaient survolé la banlieue sud de Beyrouth, fief du Hezbollah. Si le premier appareil prenait des clichés, le second était muni de charges pour cibler un entrepôt de fabrication de missiles. Mais cette escarmouche en pleine nuit s’était soldée par un échec. Le drone avait explosé en plein vol, blessant tout de même trois personnes et faisant des dégâts matériels dans un centre de presse du parti chiite.
Retour à l’âge de pierre pour le Liban
Toujours est-il, les deux ennemis sont aussi experts en provocations. En 2014, lors des tensions frontalières, le ministre israélien des Transports Yisrael Katz avait averti qu’Israël ramènerait le Liban à l’âge de pierre si le Hezbollah attaquait l’État hébreu. En 2018, Naftali Benett, actuel Premier ministre israélien, avait quant à lui déclaré qu’en cas d’offensive du parti chiite, le Liban serait détruit.
Dans ce contexte, claironner détenir des drones et des missiles de précision fait bien sûr « partie de la guerre psychologique, maîtrisée et voulue par le Hezbollah », estime Mounir Rabih.

« Le discours d’Hassan Nasrallah prouve que le parti est dans une phase de développement stratégique et confirme sa position hégémonique au Liban. On ne peut à l’heure actuelle vérifier la véracité de ses propos mais généralement, il ne parle pas pour ne rien dire », souligne-t-il.
Au mois d’octobre dernier, au lendemain des affrontements armés entre milices en plein cœur de Beyrouth, Hassan Nasrallah était également monté au créneau en affirmant que son parti disposait « de100.000 combattants, entraînés et armés ». Un chiffre pourtant difficile à confirmer, la plupart des sources faisant état d’environ 45.000 combattants, dont la moitié de réservistes. Il n’en demeure pas moins que le puissant parti chiite est devenu un acteur régional incontournable.
Bombardement israélien Lattaquié – Sputnik France, 1920, 28.12.2021
Israël bombarde la Syrie et met Bachar el-Assad en porte-à-faux
28 Décembre 2021, 18:56
En effet, au fil des années, le mouvement pro-iranien s’est constitué un véritable arsenal. Le parti exploite différents types de roquettes à courte portée Katiouchas pouvant atteindre une cible à 40 kilomètres (courte portée), mais aussi des missiles de longue portée Zelzal 1 et 2, le Fateh-110 et le M-600, menaçant les troupes israéliennes à 200 km. « S’il y avait un conflit ou une guerre avec le Hezbollah, nous nous attendons à ce qu’il y ait au moins cinq fois plus de roquettes tirées chaque jour du Liban vers Israël. Cela ferait entre 1.500 et 2.500 roquettes », a affirmé le 17 octobre le général israélien Uri Gordin. À en croire ces estimations, le Hezbollah disposerait au total de près de 150.000 roquettes.
Hezbollah « acteur non étatique le mieux armé du monde »
De surcroît, il possède également des missiles antinavires Yakhont, d’une portée de 300 kilomètres et de 200 kg de charge utile. À cela s’ajoutent les nombreux missiles antichars, du RPG classique au Kornet, qui ont fait leurs preuves contre les chars israéliens Merkava en 2006. Un tel armement lui a valu le titre d’ »acteur non étatique le mieux armé du monde », décerné dans un rapport du Center for Strategic and International Studies en 2018.
Une militarisation accrue du mouvement qui ne fait pas nécessairement consensus au pays du Cèdre.
« La question des armes du Hezbollah a toujours divisé. Si certains considèrent que c’est un atout, d’autres estiment que c’est une menace », résume Mounir Rabih.
En effet, l’opposition au Hezbollah ne réclame ni plus ni moins que l’application de la résolution onusienne 1559 qui prévoyait la démilitarisation de toutes les milices libanaises, et ce en vertu de l’accord de Taëf qui a mis fin à la guerre civile au Liban en 1989. Ce à quoi le mouvement chiite a opposé une fin de non-recevoir.
Aujourd’hui, « le parti est dans une situation hégémonique, il veut être à la table des négociations pour tous les sujets qui le concernent de près ou de loin », conclut le journaliste libanais. Avec toutes ses armes à la ceinture.

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x