Aller à…
RSS Feed

TURQUIE OU LE PARENT « BATARD » DE L’OCCIDENT…



par Genji
 
Voici quelques années, tous ces pays d’Europe auto-proclamés  « progressistes », refusaient l’entrée d’Ankara dans l’Europe.
Ce matin, à Damas on doit applaudir cette réaction imbécile mais capitale, car il était plus avantageux pour les pays du Sud, que l’ancien empire ottoman ne rejoigne pas le « troupeau » européen dont les USA sont le berger.
 Pourquoi ? Pour des raisons économiques mais aussi stratégiques et politiques. Imaginons que la Turquie fasse partie intégrante de l’Europe, cette Turquie qui fut parfois gênante à cause de son intégration à l’Europe, serait encore plus gênante ce jour puisque les va-t’ en guerre comme F. Hollande ou N. Sarkosy se seraient empressés de réunir un sommet européen en invitant leur leader, à savoir les USA. Et qui peut dire que ce matin, il n’y aurait pas une expédition punitive européenne appuyée par Washington pour bombarder tout l’espace syrien ?
 Les occidentaux se conduisent souvent comme des imbéciles parce qu’ils s’imaginent être plus forts que le reste du monde. Mais ce matin, ils se réveillent « cocus », et c’est tant mieux pour des centaines de milliers d’enfants syriens qui vivent déjà l’horreur au quotidien et qui n’ont sûrement pas besoin de « frappes chirurgicales » selon l’expression fasciste de certains leaders occidentaux. Leaders qui n’ont pas honte d’emprunter un terme médical qui sert à sauver des vies pour décrire la guerre et ses crimes…
 Pays occidentaux qui n’ont pas osé trop hurlé « bravo Ankara » après les tirs parce qu’ils auraient dû s’expliquer sur le fait qu’ils aient tous demandé à la Turquie de ne pas réagir quand Israël à assassiné 9 civils turcs dans les eaux internationales… Ce jour-là Clinton n’a pas parlé de « réaction appropriée d’Ankara » mais a tout fait pour que la Turquie n’entre pas en conflit avec Israël. Voici pourquoi j’appelle les leaders occidentaux « des imbéciles » et des « moutons de Panurge », Panurge étant l’Oncle Sam…
Pour conclure, il n’est pas évident de vivre sainement entre des leaders occidentaux arriérés, dépassés dont les idées sont périmées, et des islamistes qui ne valent pas mieux. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, il arrive que les deux s’entendent pour mieux nous massacrer. Le meilleur exemple étant la Libye, où la France de Valls qui menace les salafistes sur son territoire sait les servir et s’agenouiller devant eux quand il s’agit de gros sous…
Bref, merci à à l’Europe d’avoir toujours refusé la Turquie en son sein. Mais qu’Ankara se le dise, nous sommes beaucoup à lui demander : pourquoi tirer sur la Syrie quand on n’a pas tiré sur Israël ?
 Ankara ne sort pas grandie de cet épisode guerrier… La Turquie est  le membre illégitime de la famille « Occident », un peut comme un « bâtard »…